A la mort du Roi Noir, l'anarchie s'installe... Pourrez-vous seulement l'arrêter?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Après une dure journée de travail

Aller en bas 
AuteurMessage
Gaël Kaedryk
Mercenaire
avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 06/08/2005

MessageSujet: Après une dure journée de travail   Sam 6 Aoû - 16:04

Vêtu en corsaire, bottes, pantalon de toile brune, ceinture à boucle doré, chemise blanche entrouverte et foulard rouge autour du cou, seul son teint pâle aurait pu le différencier d'un véritable pirate, comme il en existait à la surface il y a de çà quelques siècles... Entré d'une démarche légère, la tête légèrement baissée pour éviter les regards qui se posaient sur lui, comme dès qu'un inconnu ouvrait la porte du pub, le jeune homme venait de s'installer à une petite table ronde, recouverte d'une couche de graisse et de poussière peu ragoûtante. Après avec commandé une grande choppe de boisson alcoolisée et diablement épicée, il s'était détendu, allant même jusqu'à poser ses pieds sur la table en une attitude véritablement provocante, se balançant tranquillement sur sa chaise bancale...

Ce n'était pas par plaisir que Gaël venait s'assoir dans ce lieu malfamé, où traînaient tous les brigands des environs. Simplement, la journée avait bien mal commencé, et en cette soirée, il faisait son possible pour qu'elle s'achève correctement. En fait, pour faire simple et rapide, Gaël le tueur à gage cherchait... du travail. Une victime, un objet à trouver, contre une somme d'argent à vrai dire plutôt rondelette... Mais qui désirait unt ravail de qualité devait mettre le prix... Il s'agissait de la loi basique de l'offre et de la demande... Même sans être financier, le jeune homme l'avait compris rapidement.

Buvant son verre à petites gorgées, il porta son regard sur la pièce, se demandant avec une inquiétude croissante si sa chemise neuve résisterait à la fumée qui empuantissait la pièce, révulsant ses narines délicates.

*Allez mon vieux, tu as connu pire dans les rues des quartiers pauvres... Ressaisis toi, tu es là pour trouver un boulot, pas pour jouer aux billes...*

Adressant un regard sardonique à l'assistance, il repoussa d'un coup d'oeil froid une gamine à peine nubile qui apparemment désirait bien autre chose que boire un verre avec lui. Se redressant brusquement, il posa un coude sur la table, repoussant machinalement une mèche de longs cheveux noirs derrière son oreille. Rajustant son foulard, il finit sa boisson, et attendit en tripotant une chevalière d'or qui décorait un de ses doigts, extrèmement long et fin, à la peau presque translucide. S'il avait possédé des lèvres un peu plus rouge, l'assassin aurait facilement pu passer pour un vampire. Il en jouait parfois pour effrayer les indésirables qui le dérangeaient dans la rue ou l'abordaient alors qu'il se trouvait plongé dans une intense réflexion.

On pourrait se demander comment le jeune homme pouvait être si sûr de trouver de la clientèle dans ce bar... Même si on ne parlait plus de lui en présence de la police, sa réputation n'était pourtant plus à faire. Son talent et sa discrétion, sublimés par les louanges de ses clients, se transmettaient de bouche à oreille.

Pourtant, ce jour-là ne s'était aucunement révélé fructueux. Juste un cambriolage programmé de longue date afin de ramener à un contrebandier une adorable statuette de bronze que le voleur aurait bien été tenté de conserver pour sa collection personnelle s'il n'avait pas été très largement récompensé...

Le pseudo pirate n'avait pas vraiment besoin d'une rentrée d'argent immédiate, mais il préférait travailler régulièrement, afin de se faire un peu de publicité et surtout de ne jamais perdre la main. S'il commettait la moindre faute, il risquait la prison, la peine de mort... Et surtout, toute sa collection d'objets d'art, auxquels il tenait plus que tout, se retrouverait dillapidé par des inconnus qui ne connaissaient rien à l'ésthétique d'une harpe inscrustée d'or et au pied délicatement sculpté, où à la poésie d'un maître complètement oublié mais au talent immense...

Et puis même s'il ne parvenait pas immédiatement à dénicher un emploi, le garçon espérait toujours faire une rencontre interressante... Ce n'était pas ce qui manquait dans ce pub, tant qu'on savait quoi ou plutôt qui chercher...

A présent immobile tel une statue de marbre, dardant son regard vers la porte avec une adorable moue de chérubin désabusée, il attendait patiemment l'entrée de quelqu'un qui se dirigerait vers sa table, soit pour converser simplement,ou bien pour lui réclalmer quelque chose d'un peu plus... précis...

(une bonne âme pour marquer les débuts de Gaël en enfer s'il vous plaît!?!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elaika.blogspirit.com
Darkanyss
Renégat
avatar

Nombre de messages : 43
Localisation : Actuellement : Tunnels des Niveaux Inférieurs.
Date d'inscription : 24/07/2005

MessageSujet: Re: Après une dure journée de travail   Lun 8 Aoû - 13:37

Le temps passa et toujours rien de bien intéressant, outre les nombreux badauds qui venaient vider une ou deux chopes pour oublier leur morne quotidien. Gaël attendait patiemment, et un évènement se produisit enfin : la porte s'ouvrit et claqua dans un même instant, une figure sombre glissant dans les ombres.

Un cliquètement de chaînes presque imperceptible résonna à côté du jeune assassin, puis un autre et des bruits de pas lents sur le sol. Il y avait là une homme vêtu d'une grande robe noire d'où dépassait un bras nu et musclé, tenant un bâton relié à son poignet par une lourde chaîne.

Darkanyss s'arrêta et tourna sur lui-même, inspectant la pièce où il se trouvait, paraissant chercher quelque chose... Une bougie éclaira son visage habituellement caché à l'ombre de son ample capuche : un visage jeune et aux traits agréables, mais d'une paleur mortelle, au milieu duquel brûlaient deux flammes rouges. Pui ce visage disparut aussi vite qu'il était apparu.

Une servante s'approcha de lui et lui demanda vulgairement :


"Qu'vous voulez ?"

Un hoquet lui échappa lorsque le regard du vampire croisa le sien, et il répondit d'une voix grave et qui semblait émaner de partout autour de la jeune femme :

"Je cherche Norik."

Devant l'air soudain soupçonneux de la jeune femme, il ajouta :

"Conduisez-moi à lui."

Norik était un petit noble drow prétentieux qui organisait des chasses au vampire dans les tunnels, et avec qui Darkanyss avait un vieux compte à régler.
La jeune femme fit volte-face et voulut crier mais ses lèvres restèrent scellées et une main froide lui agrippa le coude, le bâton la brûlant légèrement entre les omoplates pour la forcer à coopérer.

Elle se retourna et Darkan perçut le sifflement d'un sabre sortant de son fourreau. Dans l'oeil de la servante, il aperçut alors le reflet d'un homme armé, un vigile, qui devait penser pouvoir l'attaquer de dos...


[Voilà, un peu d'action pour mettre en bouche Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaël Kaedryk
Mercenaire
avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 06/08/2005

MessageSujet: Re: Après une dure journée de travail   Lun 8 Aoû - 21:19

La porte claqua brusquement après le passage du nouvel arrivant. Redressant l'oreille, alerté par un bruit de métal tintant, peut-être des chaînes, un fin sourire sur ses lèvres pâles, le jeune assassin détailla sans le laisser paraître l’homme qui venait d’entrer. Son attention se fit plus soutenue encore lorsqu’il découvrit l’espèce à laquelle appartenait l’inconnu. Un vampire. Espèce fascinante et dangereuse s’il en était. Gaël savait se démêler des autres humains et même des Drows. Les buveurs de sang, c’était autre chose. Tout en vérifiant discrètement que la dague qu’il portant à la taille glissait bien hors de sa fourreau, il regarda l’homme se faire interpeller par une serveuse, puis se désintéressa de la scène. Le Longue-Dents, comme aimaient à dire les nains, n’était pas client, sans quoi il se serait déjà approché, ou lui aurait adressé le signe discret mais clairement reconnaissable des gens qui cherchent un tueur à gage afin de lui faire comprendre qu’ils aimeraient discuter discrètement.

Un nom cependant interpella le jeune humain. Norik. Prononcé par le vampire, il ne pouvait s’agir que de Norik le Drow, l’impétueux noble qui passait son temps à pourchasser ces assoiffés chroniques dans les tunnels des niveaux inférieurs. Le voyou avait déjà eu affaire à lui, un ou deux ans auparavant. Le prenant pour une proie facile, à cause de son teint quasi cadavérique et ses cheveux de corbeau, il l’avait pourchassé durant une semaine dans un goulot étroit dans lequel Gaël avait dû ramper pour parvenir à lui échapper. Depuis, il se méfiait encore davantage des Elfes Noirs, et le nom de Norik ne pouvait que l’intéresser…

Cependant, alors que l’individu pressait la gamine un brin vulgaire qui effectuait le service et qui n’était autre que celle que l’ancien gosse des rues avait renvoyé quelques minutes avant, un ombre s’approchait par derrière, brandissant un sabre au clair, dont l’éclat froid luisait à la lueur des bougies, mortel et provoquant à souhait.

Le garçon n’appréciait pas la lâcheté à cause de laquelle le vampire imprudent allait se faire selon toute vraisemblance massacrer. Malgré tout, il n’aurait sûrement rien tenté pour l’aider si celui-ci n’avait pas prononcé le prénom du riche chasseur Drow. Se rendant compte qu’un client éventuel, au vu de la haine qui perçait dans sa voix lorsqu’il parlait de Norik, risquait de se faire trucider, le séduisant assassin attrapa sa dague d’un geste assuré. Visant soigneusement, il lança la lame en direction du vigile. Celui-ci s’écroula dans un gargouillis étouffé, et ahuri, le couteau adroitement planté dans la gorge. La servante, horrifiée, profita de l'attention de Darkan, détournée par la dague qui sifflait à son oreille, pour s'enfuir dans l'arrière de la salle et se réfugier près du comptoir.

Affichant toujours une mine décontractée, comme s’il ne venait pas à l’instant même d’envoyer un être vivant dans les limbes, l’humain déclara dans le silence s’installant peu à peu dans la pièce, de son ton le plus courtois et tranquille :

« Je préfère prévenir ceux qui aimeraient venger ce lâche que je possède une seconde dague accrochée à la cheville. Et pour les imprudents que cela ne rebuterait pas, qu’ils viennent tâter du stylet que je porte sous la chemise. Maintenant messieurs-dames, bonne soirée. »

Evidemment, Gaël bluffait. Il n’était pas sorti avec d’autres lames que celle qui se trouvait présentement dans la chair du garde. Mais personne ne pouvait le deviner, et son charisme naturel opérant, il savait pertinemment que malgré sa frêle stature, personne ne s’aventurerait à l’attaquer.

Allant d’un pas nonchalant ramasser le couteau, il l’essuya le plus tranquillement du monde sur la nappe crasseuse de la table voisine, mettant au défi d’un simple regard les consommateurs de bien vouloir protester. Puis, avec un sourire entendu, il partit se rassoire lentement, tournant ostensiblement le dos aux autres occupants de la salle, en une nouvelle provocation. Une fois confortablement installé, il fit signe au buveur de sang qu’il venait de sauver de s’asseoir en face de lui, s’il le voulait bien en tout cas.

(Miam ! Mise en bouche réussie !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elaika.blogspirit.com
Darkanyss
Renégat
avatar

Nombre de messages : 43
Localisation : Actuellement : Tunnels des Niveaux Inférieurs.
Date d'inscription : 24/07/2005

MessageSujet: Re: Après une dure journée de travail   Mar 9 Aoû - 10:13

Prêt à foudroyer le vigile sans un regard, Darkanyss lâcha la femme en entendant siffler un couteau.

*Un deuxième adversaire ?*

S'apprêtant à déclencher ses foudres contre le vigile, il comprit que la dague ne lui était pas destinée en entendant un gargouillis et en apercevant le cadavre qui gisait à ses pieds.

Il adressa un regard au jeune lanceur de couteaux : pâle mais au regard bien vivant, il l'invitait à prendre place à sa table. Du coin de l'oeil, il aperçut à nouveau la servante, en conversation animée avec un gros homme qui semblait être l'aubergiste.

Il approcha de Gaël et tira une chaise à lui, puis s'assit finalement et observa l'assassin dans les yeux : il comprit rapidement que le jeune homme était lui aussi doué à ce jeu-là et décida d'entamer la conversation.


"Je suis Darkanyss, dit-il dans un souffle, comme si le nom était à cacher, et si vous m'êtes venu en aide, j'imagine que ce n'est pas uniquement dans un but désintéressé... connaissez-vous Norik ?..."

Il vit à nouveau la servante, qui prenait un plateau pour monter à l'étage... elle regarda rapidement dans sa direction...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaël Kaedryk
Mercenaire
avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 06/08/2005

MessageSujet: Re: Après une dure journée de travail   Mar 9 Aoû - 10:37

Finalement, le vampire avait pris une chaise à la même table que le lanceur de dagues. Celui-ci ne cilla pas lorsque son client potentiel le regarda dans les yeux. Au contraire, ses pupilles se dilatèrent. Le jeune homme connaissait le pouvoir qu’avaient ces deux gouffres de néant sur de nombreuses personnes. Il en usait et abusait à sa guise, comme un amusement. Cependant, il savait que le buveur de sang ne réagirait pas. Les deux hommes étaient de force égale, et même si l’humain ne l’avouait pas, il considérait même le vampire comme beaucoup plus dangereux que lui. Heureusement, Ce dernier semblait ne pas avoir trop faim, à en juger par son visage aux traits agréables. Rassuré sur ce point, sans lequel il aurait tout fait pour s’éclipser discrètement, plus par prudence que par réelle en angoisse d’ailleurs, le jeune homme leva la main d’un geste impérieux. Aussitôt, deux nouveaux verres se posèrent sur la table, diligemment porté par le patron du pub en personne. Celui-ci accorda un regard noir au garçon, qui lui répondit par un sourire glacé . Sa ressemblance avec un vampire, dans ce lieu de pénombre était telle qu’on s’attendait presque à le voir montrer les crocs.

« J’ignore si vous et vos congénères, appréciez ce genre de boissons, déclara-t-il d’un ton courtois. Si ce n’est pas le cas, je pense que vous pourrez sans peine vous servir sur cette sympathique personne… »

Le maître des lieux, petit homme grassouillet à la vague ressemblance avec un rat, de par son nez pointu et ses petits yeux sombres, blêmit et recula brusquement, manquant se cogner contre la tablée voisine, qui protesta vigoureusement à force de cris et d’injures. Revenant à son vis à vis, Gaël écouta la présentation succincte du buveur de sang, plongea tranquillement ses lèvres dans sa choppe, et fit claquer sa langue en une moue appréciative. Darkanyss… un nom à retenir, apparemment. Il n’en avait jamais entendu parlé. Il faut dire qu’il ne fréquentait pas beaucoup ces drôles d’énergumènes…

A la question de son interlocuteur, il répondit avec un sourire rusé, une lueur de malice calculée étincelant dans ses yeux si sombres :

« Inutile de murmurer, mon bon monsieur Darkanyss ! »

Il avait presque crié le nom du vampire, s’attendant à le voir sursauter. Personne, autour d’eux ne se retourna. On ne faisait plus attention à eux, et le brouhaha qui régnait à présent dans la salle du pub suffisait à masquer leurs voix à tous deux. Il se mit à jouer négligemment avec sa lame, attendant quelques minutes avant de continuer, cherchant à prendre l’avantage dans cette discussion qui tournerait certainement rapidement à la négociation…

« Je n’aime pas les abrutis qui attaquent par derrière… Je trouve ça d’un manque de subtilité… »

D’un geste sec, le couteau réintégra son fourreau. Se penchant un peu plus sur la table, fixant l’individu en face de lui dans les yeux, un sourire joueur illuminant sa beauté pâle et maladive, au charme incontestable, il parla enfin sur un ton plus sérieux :

« Bien sûr que je connais Norik… C’est un vieil ami à moi… »

Le ton, évidemment était ironique, particulièrement lorsque l’humain prononça le mot « ami ». Le souvenir des tunnels ne faisait visiblement pas partit des meilleurs qu’il conservait en mémoire.

« Je sais même où le trouver… chose difficile maintenant qu’il se cache… »

Laissant planer le silence, il patienta, attendant un réaction de la part de Darkanyss, sans se départir de son expression amusée. Son mutisme laissait présager qu’il ne dirait rien sans que son client, puisqu’à présent on pouvait véritablement le considérer comme tel, n’annonce un prix. Et si le renégat décidait de l’attaquer… Il en serait très certainement pour ses frais…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elaika.blogspirit.com
Darkanyss
Renégat
avatar

Nombre de messages : 43
Localisation : Actuellement : Tunnels des Niveaux Inférieurs.
Date d'inscription : 24/07/2005

MessageSujet: Re: Après une dure journée de travail   Mar 9 Aoû - 11:28

Sans se départir de son calme, Darkan écarta la chope et répondit :

"Je ne suis pas ici à la recherche d'un chasseur de primes... en réalité j'en suis un moi-même, mais Norik est riche, et je suppose que vous trouverez largement de quoi remplir vos poches là où il se trouve. Un allié n'est pas chose à négliger..."

La servante avait disparu. Darkanyss se leva et regarda à nouveau l'assassin :

"Décidez-vous, mieux vaut passer à l'attaque avant notre ami... et puisque nous avons été vus ensemble..."

Laissant la fin de la phrase en suspens, un sourire invisible apparut sur son visage : le sous-entendu était clair, Gaël avait le choix entre fuir avant que le lieu grouille de gardes à la solde du noble, ou bien aider Darkanyss à les devancer et frapper les premiers.

La porte s'ouvrit et un soldat sortit, le vampire plissa les yeux. Il avança doucement, n'attendant pas la réponse de l'humain, il avait lu quelque chose dans son regard : il savait qu'ils étaient de la même trempe. Un léger scintillement apparut autour de Darkanyss, puis disparut, il était prêt.

Il approcha lentement des escaliers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaël Kaedryk
Mercenaire
avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 06/08/2005

MessageSujet: Re: Après une dure journée de travail   Mar 9 Aoû - 20:46

Entendant la phrase de Darkan, le délicat jeune homme le dévisagea un nouveau. Son attitude ne changea pas, il enregistrait simplement les détails qui faisait du vampire un tueur à gage digne de ce nom. Gaël avait appris le métier en prenant exemple sur les autres, et n’entendait pas, à tout juste vingt-deux ans, se reposer sur ses lauriers…

« Tiens donc… Un collègue… Enchanté ! Les richesse ne m’intéressent pas particulièrement, à vrai dire, mis à part quelques œuvres d’art que je me ferais une joie de prélever sur les murs de notre cher ami commun… Mais disons que me débarrasser d’un individu aussi encombrant ne serait pas… »

Lui coupant la parole, le buveur de sang venait de se lever pour se raprocher lentement des escaliers. Des étincelles se montrèrent puis disparurent autour de lui. magie vampirique, sans doute?

Relevant bien évidemment le sous-entendu, le tueur réprima un éclat de rire. Un peu d’action lui ferait du bien, et même s’il n’avait aucun penchant pour la vengeance, pour rien au monde il n’aurait manqué l’assassinat de celui qui l’avait pourchassé dans les tunnels durant de longs jours, lui donnant à jamais des angoisses dues à la claustrophobie. Et puis un peu d’action ne lui ferait certainement pas de mal. Il adorait la griserie causée par l’adrénaline s’insinuant lentement dans ses veines, diffusant un parfum d’angoisse et d’impatience mêlées qui accroissait de loin ses sens et ses réflexes, ce dont il avait toujours été très étonné. En effet, il se rendait compte dans certaines situations désespérées qu’il parvenait toujours à trouver une solution pour s’en sortire, ce dont il aurait été incapable dans son état de calme habituel.

Malgré son apparente décontraction, il observait la scène d’un œil intéressé, prêt à se défendre à la moindre chose suspecte. Lorsqu’un garde qui portait l’uniforme noir et l’araignée bleu entourée de flammes symboles de la famille Norik, un imperceptible sourire s’esquissa sur les lèvres du jeune homme. Voyant que Darkanyss se tenait prêt à attaquer, il recula dans l’ombre, quasi invisible, et se faufila derrière le soldat, de manière à le prendre en tenaille.

La porte claqua de nouveau, et un autre garde rejoignit son coéquipier d'un démarche où on pouvait lire sans difficulté l'énervement. Déconcertés, ils adressèrent un regard interrogateur et soupçonneux à la petite servante, revenue dans la salle en même temps qu’eux. Celle-ci eut un geste d’impuissance. pas de sa faute si ces deux étranges clients venaient de quitter la salle.

*Bien, un contre un, partie équilibrée… Si nous avons le temps, j’irais punir la serveuse plus tard… Elle n’avait pas l’air contre, tout à l’heure…Oh, rien de bien méchant... Une belle paire de gifles... Elle ne mérite pas de mourir... Pas encore en tout cas...*

Lentement, il se rapprocha davantage des deux Drows, retenant son souffle.Il savait que le moindre bruit suspect alerterait les Elfes et signifierait son arrêt de mort. Regrettant de ne pas avoir emporté une épée, car son stylet n'avait aucune chance contre les robustes sabres des créatures, il attendait patiemment son heure.

*Voilà ce que c'est de travailler sans filet et de faire de la provocation... Tu ne peux t'en prendre qu'à toi-même, Gaël!*

Fixant un regard sur le vampire qui maintenant devenait son coéquipier, il attendit un signe de sa part pour attaquer. Reconnaissant sans difficulté que Darkan possédait bien plus de muscles que lui, il préférait le regarder attaquer et se jeter ensuite dans la mêlée. Car s'il se battait à deux contre un, malgré toute sa souplesse, les cratures au teint d'ébène n'auraient certainement aucun mal à l'embrocher...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elaika.blogspirit.com
Darkanyss
Renégat
avatar

Nombre de messages : 43
Localisation : Actuellement : Tunnels des Niveaux Inférieurs.
Date d'inscription : 24/07/2005

MessageSujet: Re: Après une dure journée de travail   Mer 10 Aoû - 10:54

Une expression déçue s'inscrivit sur le visage du vampire. Soit Norik le sous-estimait, soit il l'insultait délibérément... seulement deux gardes...

Il n'aimait pas ça, il y avait sûrement plus d'hommes de main, peut-être parmi la clientèle de l'auberge, et s'il se faisait trop remarquer, les autorités débarqueraient... lui pourrait s'échapper, mais l'assassin ? Il lui avait dit son nom, il ne pouvait pas prendre de risques.

De toutes façons le drow aurait largement le temps de sortir pendant l'affrontement, ce qui mettait les deux tueurs dans une situation délicate. Mais après tout, pourquoi la scène ne se transformerait pas tout simplement en rixe de taverne ?

A cette idée, Darkan se détendit. Modifiant sa voix et la déplaçant, il fit éclater un cri à l'autre bout de la salle, là où une partie de cartes avait attiré de nombreux spectateurs :


"Eh j'l'ai vu, y triche !"

Tous se levèrent et l'attention des gardes fut détournée : l'un d'eux vola vers la table des joueurs et s'y écrasa, faisant voler les pièces et semant la pagaille, alors les voix montèrent. L'assassin s'était glissé derrière le soldat restant, autant dire que ces deux-là ne posaient plus problème.

Darkanyss fit voler quelques chaises, ajoutant à la confusion, puis il repéra la fille qui avait attiré les soldats et s'approcha lentement d'elle, alors que leurs yeux se croisaient et qu'elle lâchait son plateau pour se précipiter vers les étages : elle le conduirait tout droit à ce qu'il cherchait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaël Kaedryk
Mercenaire
avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 06/08/2005

MessageSujet: Re: Après une dure journée de travail   Mer 10 Aoû - 11:21

Une voix retentit de l'endroit ou se tenait une tablée de joueurs de cartes, des gros bras qui apparemment venaient de finir leur journée. Redressant la tête, le tueur eut une sourire en s'apercevant que Darkanyss avait bien plus de pouvoir qu'il ne le laissait présager au premier abord. Le garde vola littéralement au dessus des clients, qui observaient la scène sans intervenir, prenant des paris comme dans n'importe quelle bataille de comptoirs. Le jeune homme aurait applaudis le buveur de sang s'il n'avait pas eut un autre problème à régler. La gamine qui apparemment était de mèche avec les gardes de Norik allait s'enfuir, et il fallait d'abord venir à bout du second soldat à l'araignée bleue, qui à présent lui faisait face et n'attendait qu'une attaque de sa part pour en découdre. Malheureusement pour lui, ce Drow devait avoir un sens de l'honneur un peu plus élevé que la moyenne de ses congénères, car il attendait apparemment que Gaël attaque le premier. Celui-ci ne se fit pas prier. Attrapant sa dague tout en décochant un coup de pied dans le menton, bénissant tous les dieux qu'il connaissait d'avoir taillé le soldat avec dix centimètres de moins que lui, il liquida rapidement son adversaire d'une jolie et propre entaille dans la gorge. Du travail bien fait, assurément.

Laissant le cadavre au milieu des tables, il regarda en direction de son coéquipier, qui déja se précipitait à la recherche de la serveuse. Peut-être contrairement au vampire, l'humain connaissait bien le bar. Il savait qu'à l'étage, là où semblait s'être réfugiée la gamine, une autre porte donnait sur un escalier qui permettait d'accéder à la rue. Pour l'intercepter, il fallait faire le tour de la maison, ce qui voulait dire passer par la rue. Lançant uen pièce sur la table pour régler les consommations, car il ne désirait pas se mettre également le propriétaire du pub à dos, il sortit au pas de course. Evidemment, comme il s'y attendait, trois autres soldats à la solde de Norik l'attendaient. Un lancer de dague, puis une récupération vite fait bien fait devant deux Drows ahuris par la mort brutale de leur chef, une saut pour grimper sur le toit du pub, petite course sur les tuiles, une chute et un rattrapage de justesse, et voilà notre acrobate de l'autre côté de l'auberge. Comme prévu, la petite sortit par l'escalier, coursée par le vampire. Hésitant un moment, se disant que tout ça été bien rocambolesque à son goût, le garçon finit par se décider. Sautant du toit, il retomba à quelques pas de la gamine. La traîtresse stopa net, surprise de voir ce grand jeune homme surgit de nul part se jeter sur elle et l'immobilier. Lui tenant les bras d'une main et lui appliquant sa lame ensanglantée sur la gorge de l'autre, Gaël adressa un clin d'oeil malicieux à Darkanyss, lui laissant le soin d'interroger la traîtresse et priant pour que les deux soldats qu'il avait laissé en vie par manque de temps ne leur tombent pas sur le coin de la figure...

Se rapprochant de la petite, qui tremblait mais conservait un regard droit et impertinent, il lui enfonça très légèrement le couteau sur la peau, la faisait sursauter. Essouflé par ses efforts, il réussit quand même à murmurer:

"Tu réponds à nos questions et on ne te fait pas de mal... Si le marché ne te convient pas, rapelle toi bien que dans la situation actuelle tu n'as pas tellement le choix"

S'adressant au vampire avec un sourire en coin, il déclara négligemment:

"Inventif, l'idée de la bagarre... Vraiment bien... Surtout votre talent de ventriloque... Amusant..."

Il patientait tout en maîtrisait la serveuse, qui se débattait par à coup, mais heureusement pas assez fort pour empêcher le garçon dégingandé de la tenir fermement, tout en attendant l'interrogatoire. Il laissait l'honneur à son compagnon. après tout, dans toute cette affaire, c'était lui le principal interressé...

(Gaël le super-héros... promis je me calme lol... Mais faut bien un début un peu explosif...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elaika.blogspirit.com
Darkanyss
Renégat
avatar

Nombre de messages : 43
Localisation : Actuellement : Tunnels des Niveaux Inférieurs.
Date d'inscription : 24/07/2005

MessageSujet: Re: Après une dure journée de travail   Mer 10 Aoû - 11:58

[ Wink T'as raison, mais c'est bien sympa, j'aime bien... et puis moi je me la pète un peu aussi ^^]

Darkanyss suivait la femme, qui prit un autre escalier. Comprenant son manège, le vampire accéléra : la fille s'essoufflerait avant lui, pas bien difficile lorsqu'on possède un coeur qui ne bat plus.

Elle sortit dans la rue, et Gaël apparut à côté d'elle, félicitant Darkan pour la diversion.

Les deux drows qui le poursuivaient apparurent à l'angle du bâtiment... Darkan tourna lentement la tête :


"Des armures métalliques, amusant..."

Faisant volte-face pour accueillir les soldats, il tint son bâton à l'horizontale devant lui, et des éclairs jaillirent, enveloppant les drows, qui commencèrent à crier, puis une fumée s'éleva des armures et l'éclat disparut. Ils tombèrent, carbonisés.

Faisant à nouveau face à la servante blanche de terreur. Il passa ses longs doigts contre son cou :


"Aaah, plus de temps passe et plus j'ai de mal à me retenir, la soif de sang est intense..."

Il bluffait, mais il savait que dans son état, elle ne pouvait pas s'en rendre compte, ce qui lui fut assuré lorsqu'il la vit avaler sa salive péniblement.

"Ha ha ! Vous avez prévenu ces drows... vous savez donc où se cache Norik. C'est là tout ce que je veux savoir. Dépêchez-vous de répondre... et j'imagine qu'il est inutile de préciser que si Norik est impossible à trouver et que j'apprends que vous êtes entrée en contact avec lui..."

Il lui prit brusquement le cou dans la main et lui souleva le menton, puis la lâcha.

Un peu plus tard, les deux tueurs se retrouvèrent seuls. Il leur faudrait se rendre à Ish'nel'ah, ils avaient l'adresse du drow qui servait de contact à la jeune femme... de quoi remonter une piste plus facilement.

Darkanyss adressa un regard à son nouveau compagnon :


"Si vous êtes prêt, il est temps de s'engager dans les tunnels... mais j'imagine que vous préfèrerez prendre plus d'armes. Au fait, vous ne m'avez pas dit votre nom ?"

[Je te laisse créer un sujet dans les Tunnels inférieurs... j'espère que ça te va comme suite Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaël Kaedryk
Mercenaire
avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 06/08/2005

MessageSujet: Re: Après une dure journée de travail   Mer 10 Aoû - 12:19

[ok pas de problème... fin je pense qu'on aura droit à une crise de claustrophobie de la part de Gaël...de quoi pimenter un peu notre affaire...)

Frissonnant en même temps que la petite fille qu'il maintenait sans trop d'effort immobile lorsque Darkanyss parla de sa soif de sang, Gaël réussit, contrairement à l'adolescente, à se calmer assez rapidement. Le vampire, vu son état, ne devait pas s'être alimenté longtemps auparavant. De toute façon, en cas de problème, le jeune adulte trouverait certainement un moyen de fausser compagnie au buveur d'hémoglobine... En tout cas il l'espérait.

Après que la petite serveuse eut balubutié d'une voix blanche l'adresse de son contact, il relâcha son étreinte en lui ébourrifant les cheveux d'un geste amical. La gamine, outrée, tenta de la gifler. Il l'étourdit proprement d'un coup sur la nuque et la laissa assise par terre contre le mur. De loin, avec son tablier tâché et ses cheveux en bataille, on pouvait al prendre pour une mendiante assoupie. Pourquoi ne la tuait-il pas, tout simplement? Tout simplement parce que malgré son métier, Gaël n'aimait pas particulièrement toucher à une jeune fille, surtout si celle-ci possédait un joli visage. Sensibilité de Dom Juan en herbe, sans doute...

A la remarque de son compagnon, il ne put s'empêcher de sentir l'appréhension monter en lui. peur diffuse de l'enfermement, angoisse d'étouffer... Plus d'air, privé de lumière... Coincé la tête la première dans un goulot trop étroit pour qu'il puisse passer.... STOP!!!

*Du calme, Monsieur Gaël... Ne t'énerve pas... Cette fois-ci, ce sera différent. Le chasseur, c'est toi... Tu ne serviras plus jamais de proie à ce Drow... Ni, il faut l'espérer, à personne d'autre...*

Plongé dans ses pensées, il mit un moment avant de comprendre que Darkan continuait à lui parler.

"A..."

Il s'interrompit, se rendant compte que sa voix tremblait légèrement. Avalant sa salive, reprenant sa superbe, il composa pour son beau visage un peu émacié une expression de statue:

"Appelez moi Kaedryk" déclara-t-il d'un ton poli, ajoutant un clin d'oeil à sa présentation. On ne pouvait savoir s'il s'agissait de son prénom ou de son nom, ce qui lui garantissait une certaine tranquilité, même si son vis à vis décidait en fin de compte de le trahir, ce à quoi l'humain s'attendait évidemment.

Le fantasque jeune homme aurait d'habitude fait une révérence théatrale et exagérée, mais la perspective des tunnels ne l'aidait pas à faire de l'humour.

"Des armes...Oui, pourquoi pas... Enfin..."

Il s'approcha en sautillant des cadavres des Drows allongés quelques mètres plus loin, tira d'un fourreau une courte épée à deux mains. La maniant avec dextérité, il fit quelques mouvements qui aliaient aisance et souplesse, avant de voler la ceinture au mort et de la ceindre à sa taille mince.

"Voilà, je pense que celà fera l'affaire...A présent si vous êtes prêt..."

Par mesure de prudence, il ne passa pas devant le vampire, préférant marcher à ses côté, en gardant ses distances. Son bâton semblait destructeur, il n'avait aucune envie d'y goûter. De plus, ils avaient un compte commun à régler, si l'envie leur prenait de se livrer une guerre personnelle, celà pourrait attendre la mort de Norik...

(suite dans: "A la recherche d'un vieil ami")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elaika.blogspirit.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Après une dure journée de travail   

Revenir en haut Aller en bas
 
Après une dure journée de travail
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» » Après une dure journée de travail - PV EVAN
» Le Sceau des Âmes
» Après une dure journée... [Sum & Chris]
» après une dure journée [ pv greg]
» Un peu de fantaisie après une dure journée - Feat Gethin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De Inferis :: Lucinia, Capitale des Enfers :: Au Damné Boiteux-
Sauter vers: