A la mort du Roi Noir, l'anarchie s'installe... Pourrez-vous seulement l'arrêter?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Gaël Kaedryk

Aller en bas 
AuteurMessage
Gaël Kaedryk
Mercenaire
avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 06/08/2005

MessageSujet: Gaël Kaedryk   Sam 6 Aoû - 14:55

Nom: Kaedryk

Prénom: Gaël Mélysand

Surnom: Aucun

Âge: 22 ans


Race: Humain

Classe: Assassin

Rang: Citoyen


Description physique: Dire que Gaël est laid serait un mensonge. Certaines pourraient même le trouver merveilleux, mais à celà, n'est-ce pas, on pourrait répondre: "chacun ses goûts". D'une manière plus objective, on pourrait décrire ce garçon de vingt-deux ans comme ceci: plutôt élancé et longiligne, dépourvu d'une musculature véritablement impressionnante, préférant de loin entretenir sa souplesse à sa force, Gaël possède de longues mains, d'une finesse incomparable pour un homme, se révélant très utiles pour fouiller dans les poches de ses "banquiers" comme il aime à appeler ses victimes, ou encore pour manier une dague ou pratiquer un étranglement rapide et silencieux. Des cheveux de jais, porté raides et mi-longs, encadrent un visage plutôt fin, voir émacié, à la peau très pâle, qui semble percé par deux gouffres profonds, comme des lacs d'encre, attirants tant le regard qu'on se retrouve étourdi lorsqu'enfin, on parvient à s'en détacher. Des sourcils busqués, ni épais ni mince, soulignent en deux ailes de corbeau ces yeux d'une incroyabe intensité, le seul véritable signe distinctif de Gaël à vrai dire. Un nez droit et une bouche bien dessinée renforcent la dureté de ce visage symétrique, sans imperfection véritablement visibles. Le jeune homme aime à s'habiller de couleurs vives. Un foulard vient souvent s'accrocher à son cou, se balançant au gré du vent comme un étendard. Très élégant et raffiné, il déteste se vêtir d'habits salis ou usé, si bien que malgré son statut de voleur et d'assassin, on l'aperçoive souvent prenant commande chez un tailleur renommé...


Description psychologique: Comme tout bon tueur, Gaël est prêt à tout, ou du moins à beaucoup de choses, pour parvenir à ses fins. Sa propre vie n'a pas de prix, et il compte bien en jouir pleinement, alors que celle des autres ne représente que broutille et objet de marchandage. Fort de ses capacités, il peut sembler fier, comme un jeune coq. Pourtant, parfois, le doute s'empare de lui, et on le retrouve recroquevillé à pleurer comme un enfant. Entêté, il est doté de ce qu’on pourrait appeler un “ foutu ” caractère. Il n’aime pas souvent, ne s’attache jamais sauf exception . Mais quand il rencontre quelqu’un qui compte pour lui, il reportera sur cette personne une dose d’affection presque incommensurable, qui le rendra parfaitement insupportable au bout d’un certain temps. Gaël est emporté, toujours un peu “ trop ”. Irascible lorsqu’il se met en colère, il parvient la plupart du temps à garder une bonne dose de sang froid. Doué d’un humour grinçant, il adore charmer les jeunes et jolies personnes et se sentir apprécié. Sous ses dehors de tueur froid et mesquin, il dissimule en réalité un chagrin intense, et un réel besoin d’affection. Mais bien sûr, il ne permettra jamais qu’on s’en rende compte.


Histoire: Né dans les bas quartiers de la capitale, d’une mère prostituée tyrannisée par son maquereau, qui selon toute vraisemblance serait le père de Gaël, sans jamais l’avouer véritablement, le jeune homme, durant les quinze premières années de sa vie, n’a connu que la misère, la douleur et la décadence. Volant dans les marchés, le gamin assurait la nourriture et les soins de Shona, qui dépérissait de maladie et de tristesse. Souple et agile comme pas deux, s'attirant les jalousies des autres gosses et les louanges des vieux grigous, qui auraient aimé l'inclure dans leur bandes, Gaël restait pourtant un grand solitaire, n'appartenant à aucun groupe. Son monde englobait sa cabane, sa mère et l' "homme" de celle-ci. Point à la ligne.

Le jour où sa mère, battue à mort par son bourreau, décéda dans ses bras, le gamin des rues, alors âgé d’à peine seize ans, s’enfuit pour éviter de devenir à son tour le punching-ball de son géniteur présumé. N’ayant connu que le crime et la violence, le gamin décida bien vite de venger sa mère. Tombant sous la coupe d'une bande de tueurs à gage, il apprit le métier, puis abandonna ses maîtres afin de voler de ses propres ailes, attiré par la richesse que procurait un travail "pour lui-même" et suffisamment débrouillard pour se passer d'une communauté...

Sa première cible fut bien évidemment son père. Arrivant dans son dos, il le poignarda. Les yeux aggrandis d'incrédulité, se noyant dans son propre sang, l'homme mourrut de manière bien peu enviable, même pour un malfrat de son espèce

Enfouissant sa culpabilité latente sous des dehors sombres et calmes, l’assassin en herbe se rendut bien vite compte de son goût pour l’art, en particulier la musique et la littérature. Il rassembla en quelques années une collection de livres rares et d'instruments de musique auxquels il tient comme à la prunelle de ses yeux, le tout prélevé avec soin chez ses victimes. Volant et escroquant sans vergogne, il est parvenu, en quelques années et en dépit de sa jeunesse, à se hisser au rang des plus grands bandits de l’enfer.

Beau et fortuné, l’ancien gamin des sombres ruelles aurait pu se reconvertir dans un métier plus licite, mais il aime gagner de l’argent, ce qu’il fait davantage en tuant des gens qu’en travaillant honnêtement, quoique le versement se fasse sporadique et aléatoire durant les mauvaises périodes.

Achetant une maison bourgeoise dans une des plus jolies rues de la capitale, il y reçoit de riches invités, d'anciens clients souvent plus ou moins trempés dans d’étranges affaires....


Pouvoirs: Aucun, à part l’attrait que génère son regard d’ébène, qui lui permet en quelques sortes d’hypnotiser les gens, ou du moins de les attirer de manière à ce qu’ils exécutent (dans une certaine mesure uniquement) ses ordres.


Signes particuliers: Aucun, mis à part ses yeux et un grain de beauté sur le lobe de l’oreille droite, qui fait pensé qu’il a un jour porté un anneau.

(en espérant ne pas avoir fait trop de fautes... Me prévenir si l'histoire n'est pas assez longue, mais comme elle ne comporte pas d'autre péripétie méritant d'être racontée... Enfin voilou!)


Dernière édition par le Mar 9 Aoû - 9:57, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elaika.blogspirit.com
Shael Kisam
Membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 299
Localisation : Au Damné Boiteux, à siroter un alcool fort incognito
Date d'inscription : 24/05/2005

MessageSujet: Re: Gaël Kaedryk   Sam 6 Aoû - 15:26

Posté le: Sam 6 Aoû à 15:26
Shael Kisam a écrit:
Accepté, et ne t'inquiète pas pour l'histoire, j'avais demandé 10 lignes minimum et tu les as bien remplies... Bien sur c'est jamais trop long, mais là c'est juste bies ^^'

Sinon, quand deux petites remarques sans importance:
1. Je suis une maniaque, je sais, mais est ce que tu pourrais enlevé le "pour vous servir dans le titre? Merci ^^
2. Heu... Dis, c'est normal que toute une partie de ton histoire soit rédigée au futur? Ca fait très bizarre ^^'

Voilà, sinon bon jeu!

Posté le: Sam 6 Aoû à 15:27
Gaël Kaedryk a écrit:
1) oui désolée, pour le titre, faut aps m'accuser moi, c'est Gaël qui fait des siennes... Twisted Evil
2) oui c'est normal... heu.. enfin... bref... je corrige!

Marchi Madâme la z'admin!

Je pars de ce pas à la recherche d'un avatar...

_________________
Shad'Elbereth Kisam, Assassin renommée (Admin) et Représentante des Humains au Conseil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://de-inferis.forumactif.com/
 
Gaël Kaedryk
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De Inferis :: Avant de jouer... :: Registre-
Sauter vers: