A la mort du Roi Noir, l'anarchie s'installe... Pourrez-vous seulement l'arrêter?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nahïlée...

Aller en bas 
AuteurMessage
Nahïlée
Esclave
avatar

Nombre de messages : 94
Localisation : Au coeur d'un enfer, jadis biblique...
Date d'inscription : 24/07/2005

MessageSujet: Nahïlée...   Lun 25 Juil - 20:59

Dorénavant… Ou que mon regard se pose… Un sinistre plafond rocheux a définitivement remplacé le ciel bleu et lumineux de mon enfance…

… Et des hordes de créatures effroyables, tels que vampires, lycanthropes et autres créatures cauchemardesques, ont remplacé Les humains que je côtoyais depuis ma naissance…

Aujourd’hui, tous ces êtres de chimères me sont devenus familier… Tristement familier même…

Je suis comme Alice au pays des merveilles… Je devrais plutôt dire, au pays des cauchemars… Un cauchemar perpétuel, et dont malheureusement je crains de ne jamais pouvoir m’échapper… A ce jour, je me suis faite à l’idée de finir ma vie dans cet univers barbare et décadent. J’avoue que je n’ai pas trop à me plaindre de ma condition d’esclave, même si, pour ceux qui sont devenus mes maîtres, je ne suis finalement rien de plus qu’une possession… Ils m’ont tout volé… Ma vie, mes rêves, mes aspirations… Ils ont été jusqu’à me priver de ce qui fait mon identité propre, a savoir mon nom et mon prénom…

J’ai du oublié Alya Anovia, et accepter le nom unique de Nahïlée… Oublié.. ? Non pas, disons plutôt… enfouir, mettre en sommeil au plus profond de mon âme, celle que j’étais il y a encore de cela quelques mois.
Mais comme dit plus haut, je ne suis pas vraiment à plaindre si on excepte ce vol de ma nature même. Au cours de ces quelques mois, j’ai rencontré d’autres esclaves… Certains sont battus à mort, humiliés, traités pires que la plus infâme des bêtes… Alors que moi, jamais je n’ai eu à souffrir de la moindre maltraitance de la part de qui que ce soit… Ou de quoi que ce soit…
J’avais même appris que le fait d’avoir ma propre chambre, spartiate, certes, était quelque chose de quasiment impensable pour un esclave tel que moi, qui n’avait aucune utilité concrète pour mes maîtres… Car c’était la, ma grande interrogation : Quel était mon rôle en tant qu’esclave... ?
Je ne faisais rien d’autre que de rester auprès de mes maîtres, lorsque ceux-ci me l’ordonnaient. Le plus souvent, c’était lorsqu’ils recevaient des visiteurs… J’étais la, simplement… Immobile et silencieuse, me tenant près de mes maîtres…

Pourtant… Lorsque j’y repense… Je me dis que bien des choses aurait du me mettre la puce à l’oreille…

Tout d’abord, il y a eu ce bracelet… D’un acier dont je ne saurais définir avec exactitude la nature, il était d’un noir profond. Tellement profond, qu’aucune source de lumière ne pouvait s’y refléter. De part et d’autre de ses bords, était gravé des symboles dorés qui faisaient le tour du bracelet, et dont la signification m’était complètement inconnue. Entre ces deux lignes de symboles, était gravé en lettres de sang Nahïlée… Le nom que le démon qui m’avait asservi, m’avait donné comme mien dorénavant. D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours porté ce bracelet. Ce n’est que bien plus tard, que j’appris la vérité le concernant…
J’ai eu une enfance tout ce qu’il y a de plus normale, et jamais je ne m’étais posé la question de savoir pourquoi ce bracelet qui ne pouvait m’être ôté, semblait grandir en même temps que moi. En fait, je le trouvais même plutôt joli…

Il y avait aussi ces regards… Ces regards que me portaient souvent mon père, ainsi que les plus anciens membres de ma famille… Mes grands-parents refusaient même l’idée de me toucher. De leur part, jamais je n’ai eu la moindre preuve de tendresse, ou bien d’un quelconque attachement. Ils m’aimaient, mais me refusait obstinément tout amour. Cela me faisait encore plus mal, lorsque je voyais qu’il n’en était pas de même pour mes deux sœurs aînées et mon jeune frère… Je me sentais exclue, et ce sentiment d’exclusion se doublait d’une tristesse sans fin de par le fait que je ne pouvais apposer aucune explication sur cette dérangeante situation…
Bien sur, il y avait ma mère… Ma mère m’aimait, elle me cajolait, me consolait toutes les fois que j’étais en pleurs à cause de la triste situation décrite ci-dessus… Elle m’étouffait même dirais-je… Comme si elle craignait de me perdre un jour prochain… « Je resterais toujours avec toi maman » Me disais-je alors dans ma jolie petite tête rousse…

… Soupir…

Les choses étranges ne se déroulaient pas seulement dans le cadre familial, loin de la… Durant ma scolarité par exemple… Je dois bien l’avouer, je n’étais pas la plus sage des petites filles et, des qu’une bêtise était à faire, j’étais bien souvent de parti pris. Petite, grande… Innocente, grave… Inoffensive, dangereuse… Quelles que fut les bêtises auxquelles je participais et pour lesquelles je me faisais attraper, jamais je ne subissais la moindre punition. Pas une seule fois, je n’ai eu de gifle ou bien de fessée…
Bien sur, cela entraîna une certaine forme de jalousie vis-à-vis de mes camarades de classe, qui, même s’ils ne me l’on jamais véritablement avouer, voyaient en moi une… Comment dire… Une experte, en matière de favoritisme… Oui, je crois que même si ce n’est pas correct du point de vue linguistique, cela correspond assez fidèlement à leur intime conviction me concernant.
Je n’ai donc subi aucune punition, aussi bien intellectuelle que physique de toute mon enfance, mais toute médaille a son revers… Et celui de cet état de fait, fut que petit à petit, mes amis, même les plus proche, ont fini par m’abandonner…

Lorsque je repense à tout cela, je constate avec une certaine amertume que j’ai été abandonnée de tous… De mes amis, certes… Mais ce qui est le plus dramatique, c’est que je le fus aussi de ma propre famille… Et cela, c’est une cruelle épreuve que je ne souhaite absolument à personne… Surtout dans les conditions qui ont accompagné ce funeste abandon…

J’ai eu un peu de répit, si l’on peut dire, lorsque j’ai quitté la demeure familiale afin de poursuivre des études. J’avais choisi de suivre une voie différente de celle de ma famille, qui était dans les affaires depuis que mon arrière-grand-père, un émigré russe venu en France sans le moindre sou en poche, avait fait fortune dans des conditions aujourd’hui assez absconses, je dois bien le dire… Mais toujours est-il, que depuis cette époque la fortune familiale n’a cessé de grossir encore et encore, échappant même aux dégâts provoqués Par le jeudi noir de 1929… Mais cette famille qui me rejetait… Qui peut-être, me méprisait même… Je ne voulais plus avoir affaire avec elle en devenant une adulte…
C’est pourquoi, mes pas se dirigèrent plutôt vers le domaine artistique… Très jeune, j’avais fait preuve d’un réel talent pour le dessin, et c’est donc tout naturellement que je suis entrée aux beaux-arts. On pourrait penser que mes parents m’en aurait dissuadé… Qu’ils auraient préféré que je poursuive dans la plus pure tradition familiale…
Hé bien non…

« Peu importe, fais comme tu veux » m’avait dit mon père d’un ton las, lorsque je lui avais annoncé mon choix d’étude… J’avoue en avoir été profondément meurtrie… Cette fois-ci, il était très clair que son désintéressement de ma personne était total.
Ainsi donc, poursuivis-je mes études… Au fil du temps, mes rapports avec ma famille s’espacèrent peu à peu, pour finalement laisser place à un gouffre d’indifférence aux dimensions incommensurable, que rien ne pourrait dorénavant combler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nahïlée
Esclave
avatar

Nombre de messages : 94
Localisation : Au coeur d'un enfer, jadis biblique...
Date d'inscription : 24/07/2005

MessageSujet: Re: Nahïlée...   Mar 26 Juil - 22:14

Au cours de ma dernière année d’étude, Eut lieu l’événement qui changea ma vie de manière définitive… Je me souviens de cette soirée… Nous étions à la frontière du printemps et de l’été… Une petite brise agréable me caressait le visage, tandis que je sortais du cinéma ou je venais de voir le saigneur des agneaux. Un film complètement loufoque, qui racontait de manière humoristique l’histoire d’un homme devenu tueur d’agneaux en série, parce que sa mère l’avait traumatisé en ne lui offrant que des peluches de moutons qu’elle ne cessait de trouver adorablement mignon. J’avais bien ri, je l’avoue… Mais j’ignorais que ce serait pour la dernière fois…
De retour dans mon appartement, je ne perçu pas sa présence tout de suite… Je posai mes clés sur le petit meuble de l’entrée, puis je pris la direction de la salle de bain afin de me doucher, avant d’aller dormir. Environ un quart d’heure plus tard, un bruit de craquement sec venant du salon attira mon attention alors que je quittai la salle de bain vêtue de mon seul peignoir de soie. Je pénétra donc dans le salon, et la je restai sur place, surprise… Un homme, un homme était assis dans mon canapé… « Bonsoir Nahïlée… L’heure est venue pour toi de venir avec moi… » me dit-il d’une vois neutre et sans saveur…

Je restai interdite, ne sachant que faire… Fuir, ou bien tenter de le raisonner afin qu’il s’en aille sans heurts ?
En le regardant plus attentivement, il me semblait… Etrange… Tout d’abord, ses vêtements… Tout de noir vêtu, ces derniers me paraissaient bizarrement anachroniques. Des longues bottes à hauteur des genoux, des gants de cuir couvrant les avants-bras de moitié, et surtout, une large cape qui semble t’il, pouvait lui recouvrir entièrement le corps. J’avais l’impression d’avoir un personnage du Moyen-Âge en face de moi…
Et puis il y avait sont teint… Si pâle… Comme si sa peau n’avait presque jamais connu la chaleur du soleil… Voyant que je ne lui répondais pas, il me parla de nouveau :

« Tu ne sais pas qui je suis, n’est-ce pas ? Cette imbécile de Gregor as du demander à ce que l’on te taise ta destinée… »

Un fou… Cette fois-ci, j’étais vraiment paniquée…
Avec prudence, tentant de peser chacun de mes mots ainsi que mes actes, je tenta de lui expliquer que je ne comprenais rien à ce qu’il me disait, et qu’il avait certainement du se tromper de personne. Je savais que cela était stupide, mais j’étais prête à tout, pour qu’il quitte mon appartement sans me causer le moindre tort… Il me regarda en souriant d’un air que je trouvais sinistre, tandis qu’il caressait du bout du doigt le cuir de l’accoudoir du fauteuil ou il s’était installer…

« Ton monde est vraiment étrange, tu sais… Contrairement à ma dernière venue, j’ai cette fois-ci pris le temps de le visiter quelque peu… J’ai rencontré certains de ses habitants, qui auraient leur place dans le royaume ou je vis. Et puis toutes ces lumières qui illuminent l’obscurité de la nuit comme en plein jour… Les ténèbres vous terrifient-elles donc tant que cela.. ? »

Silence… Plutôt garder le silence, que de le contrarier par une phrase maladroite…

« Peu m’importe en fait ! » Me dit-il soudainement en se redressant de toute sa stature. Il avança vers moi, tandis que je reculai. Mais très vite, je heurtai le mur et il s’arrêta à quelques centimètres de ma personne… De plus près il était assez séduisant, Mais quelque chose dans ses traits le rendait gênant, sans que je ne puisse définir quoi exactement.

« Je ne suis venu que pour toi jeune fille… Je suis venu pour prendre possession de ce que ton arrière-grand-père m’a offert en échange de mes services… »

Mon arr… Gregor… C’était donc de lui qu’il parlait… Mon arrière-grand-père, Gregor Anovia… Mais c’était impossible, cela signifierait que cet homme aurait entre 100 et 300 ans… La situation devenait complètement irréaliste…
Sans réfléchir un seul instant, je le repoussai de toutes mes forces et couru me réfugié dans ma chambre que je n’oubliai pas de refermer à clé. Alors que je composai le numéro des secours sur mon portable, une main gantée m’agrippa fermement le poignet et le portable m’échappa de la main sans que je n’y puisse quoi que ce soit. En levant les yeux vers mon agresseur, je le vis… Lui … C’était cet homme étrange… Mais comment avait-il pénétré dans ma chambre, alors que la porte était fermée à double tour.. ?

« Il va falloir perdre cette fâcheuse habitude de me désobéir Nahïlée… » me dit-il d’une voix un peu plus contrariée…
Je me débattis de toutes mes forces, lui criant que je m’appelais Alya, et non pas Nahïlée. Il leva alors sa main et, au moment même ou je pensais qu’il allait violemment me frapper, Il la laissa doucement retomber. Il me lâcha, et d’un geste rapide il écrasa de son talon mon portable tombé au sol.

« C’est un incroyable moyen de communication que cette chose… Je suis étonné de constater qu’un monde si pauvre en magie, puisse produire de telles merveilles… »

Pauvre en magie.. ?
J’en étais certaine…J’allais… Il allait finir par me tuer…
Il m’ordonna de m’asseoir sur le lit, et je lui obéis.

« Je vais tout t’expliquer depuis le commencement, et ainsi tu comprendras qu’il est vain de vouloir me fuir Nahilée… » Et effectivement, il m’expliqua…
Il m’expliqua qu’il y a de cela très longtemps, Un très ancien démon qui avait réussi, après des siècles et des siècles d’expérimentation magique à contrôler l’espace et le temps, avait prédit ma naissance… Et il savait que je posséderais un pouvoir immense, que nul ne pourrait vaincre quelle que soit la force mise en œuvre. Ce pouvoir, il voulut se l’approprier en faisant de moi son esclave le moment venu. Mais il craignait de traverser l’espace… Il avait peur que quelque chose ne tourne mal, et que jamais il ne puisse revenir chez lui. C’est pourquoi, il fit appelle à un démon en qui il avait toute confiance (une confiance relative ceci dit, vu la suite de l’histoire…), afin de faire le voyage jusqu’à notre monde. Ce démon, c’était l’homme qui me parlait actuellement. Grâce à la connaissance du futur dont l’ancien démon lui avait fait part, il trouva facilement mon arrière-grand-père et lui proposa un marché.

Il savait que l’homme, quel que fut son origine, Etait habité par l’ambition et la soif de pouvoir, qui le poussait à tout accepter si la fortune était au bout du chemin. Il proposa donc un échange au jeune Gregor Anovia, fraîchement débarquer de sa Russie natale : Il lui donnerait les moyens de créé un véritable empire financier qui perdurerait durant plusieurs millénaires, si, en échange, il acceptait de donner comme esclave la troisième arrière-petite-fille de son premier petit-fils. Ebloui par une telle promesse, il accepta… Peut-être bien sans trop comprendre le marché qu’il venait de conclure, avec celui qui s’était présenter comme un puissant démon des enfers…
Il lui remit aussi un minuscule bracelet… Celui que je porte au poignet… Et lui dit que pour que continue la réussite de sa famille, ce bracelet devait absolument m’être glisser au poignet le jour de ma naissance. Puis, il repartit dans son monde.

Mais le démon envoyé avait judicieusement perçu le pouvoir qu’il retirerait de ma possession, et aussitôt son retour, il assassina l’ancien démon. Mais comme dit plus haut, la confiance de ce dernier était toute relative, et c’est pourquoi, juste avant de mourir, il avertit le démon assassin qu’il ne pourrait pas utiliser ses connaissances sur l’espace et le temps car celles-ci n’était déposé nulle part d’ailleurs que dans sa tête., puis il s’éteignit aussitôt. Le jeune démon ragea d’avoir été aussi prompte à exécuté l’ancien démon, mais il se dit qu’il n’avait pas tout perdu, car dans son sortilège, l’ancien démon avait déjà prévu un passage pour le moment ou il devrait me faire venir dans son royaume. Il n’avait plus qu’à attendre…

Après avoir fini son récit, l’homme, ou plutôt le démon, garda le silence tandis que j’essayai de tout remettre en ordre dans mon esprit. Ce serait donc la, l’origine de ce bracelet que jamais je n’ai pu ôter.. ?
Mon arrière-grand-père m’aurait donc vendue pour quelque chose d’aussi dérisoire que l’argent et la réussite ?
Pas seulement lui d’ailleurs, mais aussi tous ses descendants…

Tous les sentiments que j’avais pu ressentir auparavant envers ma famille n’étaient rien, par rapport à l’amertume de la trahison que je sentais naître au plus profond de moi… Sacrifiée, j’avais été sacrifiée par intérêt…

« Ce bracelet, reprit le démon, est la preuve que tu m’appartiens dorénavant… Et jusqu’à la fin de tes jours, Nahïlée sera ton seul et unique nom… Tu es mon esclave des cet instant, ne l’oublie jamais… Car sans ma protection, tu ne survivras pas en enfer plus de quelques jours… Et je peux t’assurer que l’on y trouve de bien horribles façons de mourir… »
Puis il fit une passe de sa main dans l’air, et je sombrai aussitôt dans l’inconscience…

A mon réveil, je me trouvais sur ce qui est désormais mon lit. J’étais vêtue de vêtements simples, mais bien plus élégants que ce que portait habituellement les esclaves, comme j’allais m’en rendre compte au fil des mois… Le démon qui m’avait enlevé était la aussi, accompagné d’une très jolie femme. Il m’expliqua que c’était son épouse, et que je leur appartenais à tous les deux… Son épouse prit la parole, et d’une voix que l’on ne s’attendrait pas à entendre en enfers, elle m’expliqua que si j’oubliais tout de mon ancienne existence et que j’obéissais sagement, j’aurais une vie agréable…
Je ne savais quoi répondre… D’ailleurs, je me rends compte maintenant qu’à l’époque, je n’avais pas encore réalisé ma triste situation… Alors qu’ils s’en allèrent, je les interpellai sans y réfléchir…

« Attendez… Pourquoi dois-je porter ce nom, Nahïlée… Que signifie t’il ? »

« Cela, Tu n’as pas à le savoir… Du moins, par pour le moment… » me répondit le démon que désormais, j’allais appeler maître. Je me retrouvai seule, perdue en un lieu que je savais d’instinct effroyable. Je m’allongeai entièrement sur mon lit, et je m’endormis avec les yeux remplis de larmes…

Le temps semble immobile ici, j’ai l’impression que tout cela s’est passé il y a des siècles…

IL y a quelques jours de cela, mes maîtres m’ont annoncé que j’allais pouvoir sortir de leur domaine, que j’allais pouvoir découvrir ce monde qui était aussi le mien maintenant… C’est une bien dérisoire compensation à ma condition d’esclave lorsqu’on y songe…

C’est quitter un enfer, pour en rejoindre un autre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nahïlée
Esclave
avatar

Nombre de messages : 94
Localisation : Au coeur d'un enfer, jadis biblique...
Date d'inscription : 24/07/2005

MessageSujet: Re: Nahïlée...   Mar 26 Juil - 22:26

Fiche signalétique :

study Nom : Alya
study Prénom : Anovia
study Surnom : Nahïlée
study Âge : 22 ans

study Race : Humaine d’un autre plan d’existence
study Classe : Inclassable
study Rang : Esclave

study Description physique : Nahïlée est une jeune femme d’un roux flamboyant, plutôt jolie… Ses longs cheveux descendant jusqu’au bas du dos sont agrémentés d’un regard bleu glacier, à première vue unique en enfer… Bien que pas très grande, Elle est toutefois remarquable de par son physique peu ordinaire en ce lieu. Elle à, de par sa nature extra dimensionnelle, Un petit quelque chose d’indéfinissable qui la rend différente des autres humains des enfers…

study Description psychologique : Peu à peu, Nahïlée s’habitue à son nouvel environnement. Mais elle sait qu’elle n’a encore rien vu du véritable enfer, malgré les visiteurs que ses maîtres ont reçus lors de ses premiers mois ici. A défaut, elle se sent en sécurité chez eux, car ils la traitent plutôt bien pour une esclave… Mais elle sait qu’au-delà des murs de la demeure de ses maîtres, il n’en sera certainement pas de même… Et cela lui craint une crainte, ma foi plutôt légitime pour elle qui n’a jamais cru aux monstres des contes pour enfants…

study Pouvoirs : A découvrir... (Avec accord de la meneuse... Razz )

study Signes particuliers : Un bracelet, avec inscrit dessus le mot Nahïlée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shael Kisam
Membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 299
Localisation : Au Damné Boiteux, à siroter un alcool fort incognito
Date d'inscription : 24/05/2005

MessageSujet: Re: Nahïlée...   Mar 26 Juil - 22:43

Posté le: Mar 26 Juil à 22:43
Shael Kisam a écrit:
Eh bien j'aimerais que vous applaudissiez tous Miss Nahïlée qui m'a fait un bg de 9 pages word Razz prenez-en de la graine, les petits membres...

Enfin accepté, comme dit par MP et sur MSN, et je suis bien contente de t'avoir parmi mes joueurs *encore toute retournée de voir quelqu'un qui s'investi autant*

Prenez garde à cette petite, son pouvoir est dévastateur! (n'est-ce pas, Nahi? ^^)

Posté le: Mer 27 Juil à 0:28
Nahïlée a écrit:
Shael Kisam a écrit:
Prenez garde à cette petite, son pouvoir est dévastateur! (n'est-ce pas, Nahi? ^^)

Ma foi... Il est vrai que mon pouvoir est assez... Comment dire cela avec une justesse certaine..?

... Terrifiant... Oui, voilà... Je crois que le terme terrifiant convient parfaitement... ^^

Posté le: Mer 27 Juil à 10:51
Eclipse a écrit:
Grrrrrmblbl... je suis jaloux, voilà ce que je suis! Dire qu'avant ton arrivée, c'était MOI qu'on citait en exemple pour le BG réussis! Grrrmblbl... Mad


Mais bon, on ne peut nier que la qualité est aussi aussi bonne que la quantité (ce qui n'est pas toujours le cas), aussi vais-je obéir aux ordres de l'admin...

cheers Bravo! *applaudissements* thumleft thumright

Voilà, c'est fait Shael, tu peux retirer ta dague de mes homoplates, maintenant?

(Lol, je déconne, très joli ton BG, et bon jeu!)

A bientôt. Cool

Posté le: Mer 27 Juil à 11:08
Darkanyss a écrit:
Wahou ! Salut à toi Nahïlée, vraiment impressionnant. Au début j'ai regardé la longueur, et la fiche de perso, et je me disais "c'est quand même loooong...", mais je m'y suis mis et j'ai lu jusqu'au bout, vraiment du bon boulot, chapeau.

Je me disais aussi, je passais pas mal regarder si il y avait du neuf sur le forum et je te voyais beaucoup connectée, sans que tu nous sortes de fiche. Là, faut dire que j'ai compris.

Ca me faisait bizarre au départ que tu viennes de notre monde, mais le passage en enfer est réussi, donc en fin de compte j'ai rien à redire. J'espère que tous les autres liront, parce que c'est long mais ça vaut le coup thumright .

Bon, et pis je vais attendre patiemment de voir ton pouvoir, et qui sait... peut-être qu'on se rencontrera ?

Posté le: Mer 27 Juil à 19:08
Nahïlée a écrit:
Mr.Red Merci pour tous ces "hourra !" du fond du coeur...

Ainsi que pour tous ces compliments qui me touche, vraiment (encore que le premier qui dit un mot de travers sur mon BG, il se prend une paire de cornes dans le... Razz )

Bref... Wink

Merci, et au plaisir de se croiser au détour d'une rue, ou bien d'un tunnel des enfers...

Pour ce qui est de mon pouvoir, hé bien... Vous allez le detester comme nulle autre chose... Cool

Posté le: Mer 27 Juil à 19:53
Darkanyss a écrit:
Tel que t'en parles et vu ta signature, j'aurais tendance à penser à un style de domination... enfin, je serai patient, promis. J'espère ne pas t'écraser sous une pierre par mégarde avant de l'avoir découvert. Enfin, vu que je suis moins méchant que la moyenne, je devrais pouvoir le découvrir en étant du bon côté.

Une question cependant : tel que j'ai lu ton background... ton perso n'a pas l'air de connaître son propre pouvoir ? Ca risque d'être marrant dans ce cas héhé... j'attends une confirmation, steuplé Wink .

Posté le: Mer 27 Juil à 20:26
Nahïlée a écrit:
Confirmation..?
Confirmation de quoi..?

Je ne vois vraiment pas de quoi tu parles mon cher... study

et ne n'inquiètes donc pas de ma santé... Razz

Posté le: Mer 27 Juil à 21:14
Darkanyss a écrit:
Arf je te demande pas ton pouvoir lol non je veux juste savoir si ton perso connaît son pouvoir ? (Oulah j'arrête après ça parce que ça part en flood Confused )

Posté le: Mer 27 Juil à 21:32
Nahïlée a écrit:
study study study Mr. Green

Posté le: Sam 13 Aoû à 16:04
Rawbell Do'Urden a écrit:
Halala, j'avais pas vue que j'avais tant de boulot à rattraper !!!

Bon, allez, une fiche de moins à flooder


a+++

_________________
Shad'Elbereth Kisam, Assassin renommée (Admin) et Représentante des Humains au Conseil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://de-inferis.forumactif.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nahïlée...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nahïlée...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP Initiatique] Darius Drake et Nahérynn Daliann

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De Inferis :: Avant de jouer... :: Registre-
Sauter vers: