A la mort du Roi Noir, l'anarchie s'installe... Pourrez-vous seulement l'arrêter?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Discussion au sommet

Aller en bas 
AuteurMessage
Lydib
Prêtresse Supérieure Drow et Membre du Conseil
Lydib

Nombre de messages : 76
Localisation : Derrière toaaa ! ... Hé ben nan :)
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Discussion au sommet   Sam 12 Nov - 14:28

Lydib marchait d'un pas vif dans Ish'nel'ah. Elle avait quitté le Temple assez tôt le matin, car elle savait que ses prêtresses allaient lui demander des explications à propos du vampire qu'elle n'avait pas sacrifié. Ces satanées pestes sans cervelles n'arrivaient pas à comprendre qu'en dehors d'Ish'nel'ah, il y avait d'autres choses dont il fallait faire attention... Bien sûr, la ville des Drows était une de ses préoccupations principales, mais elle devait aussi garder un oeil sur ces immondes Orques...

La prêtresse ne prennait pas la peine de faire attention aux gens qui se baissaient devant elle, qui la saluaient, ou qui s'en allaient en accélerant soudainement le pas. Elle devait voir quelqu'un... Quelqu'un à qui elle avait demandé un service. Elle arriva alors devant le bâtiment qui servait de "centre" pour les armées Drows. Du moins, c'était là que les jeunes Drows s'inscrivaient, qu'on réunissait l'armée et que Stalers "travaillait".

Stalers... Un "vieux" Drow dont la tête avait enflé après avoir été promu au rang de général. Lydib ne le portait pas bien haut dans son coeur (et d'ailleurs, elle ne portait presque personne dans son coeur), et c'était visiblement très réciproque. Toujours à marmonner dans sa barbe, à éviter le plus possible de lui rendre un service ou d'obéir à un de ses ordres. Lydib passa devant le bureau d'inscription. Elle entendit quelques murmures du genre "Qu'est-ce qu'elle va encore lui demander, à c'pauvre Stalers ?".

La prêtresse venait rarement par ici. D'ailleurs, elle essayait d'y aller le moins possible. Elle savait que les soldats de l'armée ne l'aimaient pas : le général déteignait sur eux. Du coup, ils pensaient tous qu'elle devait rester dans son Temple ou dans le Palais du Roi Noir, au lieu de venir s'occuper des affaires de l'armée... Lydib savait bien ce qu'ils devaient penser, mais elle n'en prêtait aucune attention. Elle devait absolument voir Stalers.

Elle monta donc les escaliers (qui étaient d'ailleurs tordus) et se diriga rapidement vers la salle où Stalers avait élu bureau. Elle donna un grand coup de pied dans la porte et entra juste après. Le général de l'armée Drow était là, tranquillement assis derrière son bureau. Faisait-il quelque chose ? Pensait-il à quelque chose ? S'occupait-il de quelque chose ? La prêtresse n'en avait que faire. Elle s'avança vers lui et tapa sur son bureau.

"Stalers ! Je croyais vous avoir demander de vous occuper des affaires des Orques ! Je pensais pouvoir compter sur vous, à ce sujet ! Mais cela fait bien longtemps que je vous ai demandé ce service, et je n'ai toujours pas de nouvelles ! Oh bien sûr, j'ai mis des espions sur l'affaire, mais j'aimerais bien savoir ce que vous manigancez pendant ce temps-là ! A quoi vous servent tous ces soldats réunis là en-bas ?"

Lydib était énervée, il fallait le dire. Elle sentait qu'elle allait exploser d'une minute à l'autre. Elle prennait la menace orque, ou comme l'avait dit Eclipse, le fléau orque très au sérieux. Et voilà que le général en chef de son armée ne daignait pas bouger le petit doigt ! Oh, il se la coulait douce, assis derrière son bureau à se tourner les pouces, ça oui, il en profitait de son poste !

*S'il me sort une réponse pourrie, je le crame...*



[Faisons connaissance, n'est-ce pas ? Mr.Red ]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alagaesia-epopee.forumactif.com/
Stalers
Général en Chef des Armées Drows
Stalers

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 02/11/2005

MessageSujet: Re: Discussion au sommet   Dim 13 Nov - 3:12

Assis confortablement à son bureau, Stalers faisait exactement ce qu’il faisait tous les jours. C’est à dire, rester confortablement assis sur son fauteuil en attendant le rapport de ses lieutenants. On l’avait averti que la prêtresse viendrait le voir dans la matinée, à son grand déplaisir. Quand on le lui avait annoncé, il avait été prit d’un tel accès de rage qu’il avait coupé la langue du messager qui lui avait rapporté le message.

La porte s’ouvrit à la voler et la prêtresse entra sans cérémonie. Elle vint ensuite s’appuyer fermement sur son bureau en faisait bien attention de faire le plus de bruit possible. Stalers remarqua que la robe de la déesse pendait à son coup, révélant ainsi une partie de sa poitrine. Le général eu un rire en coin et se redressa pour avoir un meilleurs angle. Bon combattant, il pouvait voir une chose en se concentrant sur une autre. La prêtresse ne sembla pas remarquer son geste.

"Stalers ! Je croyais vous avoir demander de vous occuper des affaires des Orques ! Je pensais pouvoir compter sur vous, à ce sujet ! Mais cela fait bien longtemps que je vous ai demandé ce service, et je n'ai toujours pas de nouvelles ! Oh bien sûr, j'ai mis des espions sur l'affaire, mais j'aimerais bien savoir ce que vous manigancez pendant ce temps-là ! A quoi vous servent tous ces soldats réunis là en-bas ?"
Le général fronça les sourcils puis la regarda intensément dans les yeux, comme s’il avait le don de lire les pensées.

« Ne vous inquiétez donc pas Lydib. Dès que les recrus seront prêt, je peux vous assurez que cette tâche sera nettoyé. Ne pensé pas – et il agita son doigt de gauche à droite – que je ne fait pas tout mon possible pour stopper les orques. »

Stalers se fit craquer les jointures en fermant les poings. Puis, vint le tour de son cou. Il était vrai qu’il trouvait belle la prêtresse mais, jamais il ne lui aurait dit. En fait, il la trouvait encore plus belle quand elle était fâchée, comme elle l’était en cet instant.

« De toute façon, à ce que j’ai entendu dire, vous oubliez – et il appuya lourdement sur le mot – de sacrifier des vampires ! Mais pour qui vous prenez-vous ? Je sais, je sais ... »

Il agita la main comme pour chasser une mouche invisible puis, se croisa les doigts en soupirant et en se concentrant sur le collet de la robe de Lydib.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lydib
Prêtresse Supérieure Drow et Membre du Conseil
Lydib

Nombre de messages : 76
Localisation : Derrière toaaa ! ... Hé ben nan :)
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Discussion au sommet   Dim 13 Nov - 20:05

Lydib leva les yeux au "ciel". Oui, c'était bien Stalers, celui qu'elle ne connaissait malheureusement que trop bien... C'était bien son genre, à attendre que tout le monde fasse son boulot, à râler et à remettre la faute sur les autres... Finalement, la prêtresse s'assit sur un des deux sièges en devant le bureau du général. Elle se frotta les yeux et soupira bruyamment. Elle resta silencieuse quelques instants, mais le buit de craquement des os de Stalers la rendait nerveuse.

Elle se leva, incapable de tenir en place. Elle commença donc à faire le tour de la salle. Stalers reprit enfin la parole. Une fois qu'il eut terminer, Lydib cria et revint se poster devant lui, les mains serrés sur son bureau, tapant et retapant des poings sur la surface dure, ce qui ne servait qu'à lui faire mal au mains. Pendant ce temps, elle vidait ses trippes sur le général... Elle ne savait pas pourquoi, mais elle adorait faire ça.

"Mmmh... Cher Stalers, je vous avais demandé de vous renseigner sur les Orques... L'avez-vous fait ? Avez-vous chercher comment les rayer de la liste des races d'ici-bas ? Ou allez-vous juste attaquer comme ça, sans aucun plan ? Les Orques ont beau être des imbéciles, des monstres et beaucoup des maudits pacifiques, ils se défendront quand même ! Ils défendront leur ville, leur race ! Et ils savent très bien que toutes les hautes têtes de l'Enfer s'intéressent de très près à leurs magouilles... Oui, j'en ai parlé avec certains membres du Conseil. Il faut prévoir, Stalers. Peut-être que, dans votre jeunesse, vous avez gagné des combats en attaquant par surprise, mais là, l'attaque ne sera pas une surprise.."

Soufflant encore une fois, la prêtresse cessa de taper du poing le bureau du général. Stalers avait un comportement étrange. Il ne la regardait pas dans les yeux, comme s'il fuyait son regard... Un bien étrange Drow, il fallait l'avouer, et pas toujours très utile...Mais Lydib savait que si elle essayait de lui ôter son grade, beaucoup de recrues se rangeraient du côté du général... Autrement dit, elle devrait tuer des Drows qui pouvait lui être utile avec ce vieux schnock (^^") à leur tête.

"Vous avez beau chasser les mouches, les affaires de Lolth ne vous regardent pas. D'ailleurs, cela fait longtemps que je ne vous ai pas vu au Temple, pour le prier... Auriez-vous oubliez votre Dieu ?"

La prêtresse haussa les épaules et imita le geste de Stalers. Elle se rassit sur le siège en face de lui et commença à regarder le bureau de Stalers en détail. Elle n'était jamais restée très longtemps dans cette pièce, et d'ailleurs elle savait pourquoi : il y avait une odeur étrange, qu'elle détestait par-dessus tout chez le général... Mais là, elle savait qu'elle devait rester. Sinon, il prendrait ça comme une autre victoire...

*Il verra bien, quand je lui aurai brûler les fesses, il fera moins le malin... Et le Drow brûlé, ça sent encore moins bon que lui... Enfin bon, ses soldats comprendront aussi qu'ils vénèrent un vieux débile juste bon à se vautrer sur son fauteuil... Même pas capable de soutenir mon regard... Pff...*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alagaesia-epopee.forumactif.com/
Stalers
Général en Chef des Armées Drows
Stalers

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 02/11/2005

MessageSujet: Re: Discussion au sommet   Mar 15 Nov - 2:51

« Mmmh... Cher Stalers, je vous avais demandé de vous renseigner sur les Orques... L'avez-vous fait ? Avez-vous cherché comment les rayer de la liste des races d'ici-bas ? Où allez-vous juste attaquer comme ça, sans aucun plan ? Les Orques ont beau être des imbéciles, des monstres et beaucoup des maudits pacifiques, ils se défendront quand même ! Ils défendront leur ville, leur race ! Et ils savent très bien que toutes les hautes têtes de l'Enfer s'intéressent de très près à leurs magouilles... Oui, j'en ai parlé avec certains membres du Conseil. Il faut prévoir, Stalers. Peut-être que, dans votre jeunesse, vous avez gagné des combats en attaquant par surprise, mais là, l'attaque ne sera pas une surprise.»

Insulté. Voilà comment Stalers se sentait à l’instant ! Cette tentatrice le traitait donc d’impulsif. Au, bien sûr, ce n’était pas explicite mais, Stalers était l’un des meilleurs pour lire entre les lignes. Il lui arrivait même, certaine fois, de mal comprendre ce que les autres voulaient dire ...ce qui se terminait habituellement en bain de sang.

Avant que Stalers ne puisse répliquer, Lydib reprit la parole de sa voix froide, impitoyable.

"Vous avez beau chasser les mouches, les affaires de Lolth ne vous regardent pas. D'ailleurs, cela fait longtemps que je ne vous ai pas vu au Temple, pour le prier... Auriez-vous oubliez votre Dieu ?"

Axzhilmar paraissait très ennuyé par cette question. Non seulement ses lieutenants lui rappelaient sans cesse qu’ils ne l’avaient pas vu au temple mais aujourd’hui, la prêtresse venait elle-même lui faire l’annonce. Comme si le général ne le savait pas ! Il avait d’autre chose à faire que de prier une déesse ! De toute façon, il prenait ses précieuses heures qu’il manquait au temple pour consulter les rapports sur les orques. Mais cela, il se gardait bien d’en parler à Lydib. Toutes les informations étaient cachées au fond d’un petit coffre sous son lit dans ses appartements.

« Non, je n’ai surtout pas oublié notre déesse ma chère Lydib. Vous savez aussi bien que moi, que ma foi est inébranlable! J’aimerais bien venir placoter avec vous au temple mais j’ai des obligations ! La guerre Madame, la guerre. Croyez-vous qu’il s’agit d’une petite guerre ? Non. Les orques, même s’ils sont imbéciles stupides et puant, sont de féroces guerriers ! Et je ne pense pas réussir à former mes troupes de façon adéquate en restant enfermé dans un temple ! Humph ... »

Stalers s’adossa sur son fauteuil, le regard toujours fuyant. Il était soulagé de savoir que la prêtresse ne pouvait voir ce qu’il voyait à l’instant ... Sinon, elle l’aurait probablement marqué au fer rouge ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lydib
Prêtresse Supérieure Drow et Membre du Conseil
Lydib

Nombre de messages : 76
Localisation : Derrière toaaa ! ... Hé ben nan :)
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Discussion au sommet   Mar 15 Nov - 20:52

« Non, je n’ai surtout pas oublié notre déesse ma chère Lydib. Vous savez aussi bien que moi, que ma foi est inébranlable! J’aimerais bien venir placoter avec vous au temple mais j’ai des obligations ! La guerre Madame, la guerre. Croyez-vous qu’il s’agit d’une petite guerre ? Non. Les orques, même s’ils sont imbéciles stupides et puant, sont de féroces guerriers ! Et je ne pense pas réussir à former mes troupes de façon adéquate en restant enfermé dans un temple ! Humph ... »

Lydib sourit. Certains auraient crié, d'autres auraient haussé les épaules et les derniers seraient partis en claquant "la porte". Mais la prêtresse n'était pas comme ça, elle. Justement, énerver les gens, des fois, elle trouvait même ça amusant... Et même plus lorsqu'il s'agissait d'un vieux bouc trop sûr de lui... Mais Lydib retenait tout de même qu'il avait évité la question à propos de Lolth, d'un certain côté...

"Oh, mais, croyez-moi, Stalers, nous autres les prêtresses ne faisons pas que "placoter", comme vous dîtes... Dois-je vous rappeller, qu'en plus d'être Prêtresse Supérieure, je suis également Membre du Conseil ?"

*Enfin, Conseil... Conseil de quoi, Conseillers de qui ? C'est à se demander ce qu'on fait vraiment là-bas... Régler nos comptes personnels...*

"J'ai des obligations, moi aussi. Peut-être même, et sûrement, plus que vous. Vous dirigez une armée, je dirige un peuple. Alors ne me faîtes pas croire que vous n'avez pas juste un instant par journée pour vous rendre au Temple. Je ne demadne à personne d'y rester toute la journée, non. Mais assister à quelques sacrifices, venir à quelques prières, même juste quelques uns. Votre second y arrive bien, lui... Et quand je vient, il n'est pas à moitié endormi sur son fauteuil.."

La prêtresse sourit encore une fois, découvrant ses dents blanches éclatantes et pointues spécifiques des Drows. Elle se leva, et alla se poster devant un des nombreux trous dans la pièce, qui devaient certainement servir de fenêtres. Elle avait une vue sur l'allée qui reliait le centre de l'armée au Temple. Comme d'habitude, beaucoup de Drows allaient de l'un à l'autre, et plusieurs prêtresses discutaient assez fort des affaires du Temple. Lydib fit un geste de la main et un jet de flamme se dressa au milieu des prêtresses. Plusieurs d'entre elles se dépêchèrent de rentrer au Temple et les autres, les moins expérimentées certainement, jetèrent des regards affolés autour d'elles.

La prêtresse était dos à Stalers. Mais elle aurait senti s'il bougeait. Elle se passa une main dans le cou. Elle sentit alors sa cicatrice. Sa robe avait un peu descendu, dans son dos. Elle se dépêcha de la remettre en place et de se retourner face au général. Elle ne gardait pas un très bon souvenir de cette marque, et même un très mauvais. Et d'ailleurs, elle n'aimait pas qu'on lui pose des questions à ce sujet. Elle espérait que Stalers était assez intelligent pour ne pas lui parler de ça. Ou en tous cas, pas à ce moment là.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alagaesia-epopee.forumactif.com/
Stalers
Général en Chef des Armées Drows
Stalers

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 02/11/2005

MessageSujet: Re: Discussion au sommet   Lun 21 Nov - 23:45

Stalers se laissa bercer un instant en pensant à la réplique la plus approprié pour attaquer. Son regard traversa la salle à l’aide d’une idée, en vain. Il laissa donc tomber les bras sur son fauteuil et se calla encore plus profondément son siège. Il était peut-être vrai qu’il négligeait la religion ses temps-ci mais, il n’en avait que faire pour l’instant. D’autre préoccupations beaucoup plus importante trottait à l’intérieur de sa tête qui bourdonnait d’idée aussi pervers les unes que les autres. Cependant, ses yeux ne manquèrent pas de remarquer les faits et gestes de Lydib. De petit mouvement furtif, elle lançait sans aucun doute un sortilège. Le général fronça les sourcils. Lui faisait-elle si peu confiance ? Presque impossible se dit-il mais ... d’un autre côté ... Il fit légèrement craquer son coup puis poussa un long soupire en observant le dos de la prêtresse.

Ses yeux furent attirés par une irrégularité dans la peau Lydib. Une cicatrice ? Il n’avait encore jamais vu de telle marque sur le corps d’une prêtresse de Lloth. Ce pouvait-il que la chère Lydib cache certaine chose à Monsieur Axzhilmar ? Peut-être bien ... Mais une voix conseilla à Stalers d’attendre un peu avant de poser une question aussi peu discrète. A la place, le général se leva et, faisant désormais face à la prêtresse, s’approcha d’un pas furtif, a peine audible. Il marchait toujours, ou presque, de cette façon. Le général était si prêt de Lydib qu’il sentait son souffle sur son visage.


« Me cacheriez-vous des choses prêtresse ? Je sens dans votre voix une détresse que je ne saurais lier à quoi que ce soit. »

Provocation ? Stalers lui-même ne le savait pas ...

(HP : Désolé du long moment avant d’avoir une réponse ... impossibilité de répondre ....)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lydib
Prêtresse Supérieure Drow et Membre du Conseil
Lydib

Nombre de messages : 76
Localisation : Derrière toaaa ! ... Hé ben nan :)
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Discussion au sommet   Mar 22 Nov - 13:41

[Pas grave =)]


Lydib ne faisait plus attention à Stalers. Elle avait vu qu'il s'était encore un peu plus enfoncé dans son siège. Bien sûr. Il avait peut-être été un jeune Drow fort, beau, puissant, respecté, imbattable et imbattu, il ne l'était plus. Elle n'avait en face d'elle qu'un vieux bonhomme désemparé, tout juste bon à s'asseoir dans son siège en attendant que "les nouvelles recrues soient prêtes"...

La prêtresse se retourna et continua à jeter des coups d'oeil à l'allée centrale. C'était sa ville, elle se devait de la surveiller, et de surveiller ses prêtresses. Mais il n'y avait alors que quelques soldats et beaucoup d'habitants qui allaient et venaient sans raison apparente. Beaucoup faisaient des tours assez étranges, mais il ne fallait pas s'attarder sur ces détails quand on habitait à Ish'nel'ah.

Lydib soupira. Elle avait réussi. Elle était jeune, belle, et au pouvoir. Beaucoup de Drows tremblaient en la voyant. Elle dirigeait le Grand Temple de Lolth, elle déstabilisait le général des armées, et elle pouvait avoir autant d'esclaves qu'elle voulait. Elle se retourna lorsqu'elle sentit Stalers juste derrière elle. Elle ne l'avait pas vu ni senti venir. Elle sentait son odeur âcre juste à côté. La prêtresse se raidit. Qu'est-ce qu'il faisait encore, le vieux ?

« Me cacheriez-vous des choses prêtresse ? Je sens dans votre voix une détresse que je ne saurais lier à quoi que ce soit. »

Lydib fit un pas en avant et se retourna. Ce qu'elle ressentait ? Un petit cocktail explosif : colère, stupeur, frayeur, hésitation. Mais plus fort que tout : de la haine. Elle n'aimait pas se rappeller de son passé. Oh, elle en était fière... à partir d'un certain moment. Beaucoup de Drows ne pourraient jamais apprécier qu'elle apprit la magie par un humain. Une trahison, selon certains...

"Vous cacher des choses ? Mais non, jamais, mon cher..."

Lydib lui fit un grand sourire. Bien sûr, qu'elle lui cachait des choses. Et même beaucoup de choses. Il ne savait rien des histoires secrètes du Temple, d'ailleurs, il n'avait pas à les savoir, et il connaissait encore moins de choses du passé de la prêtresse. Et ça, c'était quelque chose que les rares personnes qui les connaissait ne pourrait plus jamais dévoiler... Jamais.

"Oh, vous parlez de mon dos ? Mais je crois que vous avez plus de cicatrices que moi, non ?"

Oui, bien sûr. Lybid n'en avait qu'une, et Stalers, en tant qu'ancien combattant, devait en avoir beaucoup plus. Seulement, Lydib n'avait jamais fait la guerre. Enfin si, mais pas au corps à corps avec des armes qui font des cicatrices...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alagaesia-epopee.forumactif.com/
Stalers
Général en Chef des Armées Drows
Stalers

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 02/11/2005

MessageSujet: Re: Discussion au sommet   Jeu 24 Nov - 0:29

Le vieille homme soupira puis se retourna vers son fauteuil avec un léger bruit de frottement de botte sur un plancher trop vieux, trop sale. Pourquoi ? Pourquoi Lydib devait-elle ce montrer si mystérieuse ? Elle ne lui cachait rien ... Mais oui et quoi encore ? Les drows étaient une sous-race d’orques ? Stalers hocha de la tête, retira sa cape qui commençait à marquer son cou, la lança sur un pieux puis se laissa tomber sur son fauteuil. Il n’y resta pas longtemps. À nouveau debout, il arpenta la salle en observant chacun de ses trophées de guerres.

« En effet, j’en ai ... Mais pas comme celle-là. La votre ... Reflète beaucoup plus qu’une blessure physique. Je pense, bien au contraire, qu’elle vous fait encore souffrir. De quel manière ? Je l’ignore ... Je sais aussi, que vous avez des secrets envers moi. Je ne suis pas une de vos prêtresses qui louange chacune de vos paroles. Je ne suis pas l’asticot qui vous sert. Vous pensez être si ... Importante ? »

Stalers arrêta de marcher et laissa son regard fixé sur une tête spécialement répugnante. Il hocha de la tête puis se retourna pour faire face à la prêtresse. Encore une fois, leur discussion s’orientait sur autre chose que la guerre, la stratégie et la mort de bien des orques. Mais pourquoi fallait-il en arriver là ?

« Je sais beaucoup plus de chose sur vous que vous ne le pensez. Ne pensez-vous pas que j’ai à l’œil la seule personne, dans cette ville, qui soit dangereuse pour moi ? Regarder bien derrière vous quand vous sortirez de cet établissement, de mon établissement. On ne sait jamais qui est avec vous et encore moins quand ils sont avec vous. ... Vous pouvez disposer, je n’ai plus besoin de vous ... »

Le général lança un profond regard de mépris à la prêtresse. Que s’imaginait-elle en venait le voir et en lui reprochant d’être un fainéant ? Stalers n’était pas du genre à perdre un combat, autant physique que mental, autant mental que moral. Il tourna le dos à Lydib et fit comme si elle était partit c'est-à-dire qu’il recommença à fouiner devant ses étagères rempli de trophées de guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lydib
Prêtresse Supérieure Drow et Membre du Conseil
Lydib

Nombre de messages : 76
Localisation : Derrière toaaa ! ... Hé ben nan :)
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Re: Discussion au sommet   Jeu 24 Nov - 12:50

La prêtresse fixait toujours le vieux Drow. Ainsi, sa cicatrice "relfétait plus qu'une blessure physique" ? Il avait bien raison, mais il ne savait malheureusement pas de quoi il parlait. Il n'avait sans doute jamais eu à se battre à mort contre son maître, celui qui lui avait tout appris. Et son maître ne devait certainement pas être un Humain connu partout en Enfer pour sa maîtrise du feu. Non, Stalers ne savait pas du tout de quoi il parlait à Lydib.

Lorsque le général des armées des Elfes noirs s'assit, Lydib soupira et tourna la tête. Il avait le don pour l'exaspérer, pour parler de choses dont elle n'avait pas envie de parler, et de se croire son supérieur. A vrai dire, on pouvait penser qu'ils étaient à égalité. Les deux étaient importants, les deux pouvaient être une menace pour l'autre...

« Vous pensez être si ... Importante ? »

*Oh oui, que je le pense... Et c'est pas toi qui va me faire croire le contraire, mon gros...*

Lydib ne répondit pas. Elle n'en avait tout simplement pas envie. Elle savait que cette discussion n'allait aboutir à rien. C'était toujours comme ça. Ils parlaient, se fâchaient, se battaient presque et elle finissait par partir en criant des insultes en Drow à la limite de la vulgarité...

« Je sais beaucoup plus de chose sur vous que vous ne le pensez. Ne pensez-vous pas que j’ai à l’œil la seule personne, dans cette ville, qui soit dangereuse pour moi ? Regarder bien derrière vous quand vous sortirez de cet établissement, de mon établissement. On ne sait jamais qui est avec vous et encore moins quand ils sont avec vous. ... Vous pouvez disposer, je n’ai plus besoin de vous ... »

*Parle toujours tu m'intéresses... C'est ça oui, tu sais beaucoup de choses sur moi... Mon vrai nom ? T'en sais rien, le vieux...*

"Oh, mais vous n'avez pas la peine de m'en donner l'autorisation, Stalers, je pars de ce pas... Et au contraire, je crois que vous avez encore beaucoup besoin de moi... A la revoyure !"

Lydib répondit au regard noir du général par un grand sourire, découvrant ses dents pointues et éclatantes. Elle eut un petit rire aïgu et sortit de la salle d'un pas léger. S'il croyait pouvoir lui donner des ordres, il se fourrait le doigt dans l'oeil jusqu'au cerveau...

*On se reverra, chef des mouches...*

Lorsqu'elle fut dehors, au milieu de l'allée centrale et bien en vue par la fenêtre où elle était postée quelques instants plutôt, Lydib se retourna. Elle était sûre que le général la regardait partir. Elle leva la main, agita les doigts comme un signe de salut, et des jets de flamme sortir de ses doigts. Les jets formèrent alors un proverbe Drow bien connu :

L' er'griff seke jiolu tu'fyr biu abban lu' biu ogglinn, ol zhah nindel l' ust rytho'len natha qee elghinn.

Autrement dit : "La seule vraie différence entre un allié et un ennemi, c'est que le premier mérite une mort rapide." Joyeux, n'est-ce pas ?

Lydib s'inclina légèrement et, avec un grand sourire encore une fois, se retourna et partit en direction du Temple.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alagaesia-epopee.forumactif.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Discussion au sommet   

Revenir en haut Aller en bas
 
Discussion au sommet
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le premier ministre Alexis est au Sommet...
» [Evènement]Au sommet de la montagne !
» POWERFUL : Forum de discussion
» La mauvaise foi est l'âme de la discussion ? rose (terminé)
» discussion en langue étrangère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De Inferis :: Niveaux Inférieurs :: Ish'nel'ah-
Sauter vers: