A la mort du Roi Noir, l'anarchie s'installe... Pourrez-vous seulement l'arrêter?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le manoir d'Eclipse

Aller en bas 
AuteurMessage
Eclipse
Membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : Auprès de ses chéris, et le plus loin possible de vous, cloportes!
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Le manoir d'Eclipse   Ven 11 Nov - 14:23

Description a écrit:
Dans les quartiers riches, à l'écart des maisons de marchands et des nobles de la cour, se trouve un manoir que les gens du coin ont surnommé "Le manoir du loup". C'est en effet là qu'a élu résidence le seigneur Eclipse, membre du Conseil. Il l'avait fait construire, car il était à la fois loin de son laboratoire de Lycantropia et n'aimait pas ses appartements désignés au Château, qu'il n'utilisait que si la situation l'empêchait de rentrer chez lui.
Le manoir est situé sur une galerie située plus haut que la plupart des autres. De fait, pour y accéder, il faut monter une longue pente faite de terre battue en pagaille, et agrémenté de quelques arbres faméliques, éclairés par magie, une luxe inabordable mais qui donne à l'ensemble un teinte particulièrement inquiétante. On dit que plusieurs animaux sauvages et autres créatures étranges vivent aux alentours, et le maître des lieux n'en a cure, d'autant qu'il n'a pas l'air incommodé.
Du haut de cette galerie, on dispose de deux très beaux points de vue en plongeant son regard vers les galeries qui en descendent: le premier menant au bas de la face Ouest du Château, d'où l'ont peu admirer les décorations et les remparts de l'ex-demeure de Roi Noir, ainsi que les habitations cossues les plus proches; et de l'autre, une vue plongeante vers les quartiers plus pauvres et le marché, un océan de maisons grouillantes de vie à perte de vue. Il n'est pas difficile de deviner quel horizons Eclipse regarde le plus...
Le manoir en lui-même n'est pas très imposant, ne faisant que deux étages en comptant le rez-de-chaussée, et est intégralement noir à l'extérieur, à l'exception d'un grande symbole de la Reine-Lune affiché sur sa porte d'entrée. Sans doute pour mieux cacher l'intérieur cossu, au sol recouvert de tapis rouge sang, aux murs couverts de gravures et de feuilles de parchemins couverts d'écriture étranges, et au fauteuils confortables. Du moins, c'est ainsi que se présentele premier étage, car l'accès au second est interdit, sauf permission expresse du seigneur. C'est là que se trouvent ses appartements, son laboratoire de mage, et on ne sait encore quelles pièces secrètes.
C'est d'ailleurs l'impression que l'on a en entrant dans cette demeure: le secret domine. Chaque décoration ne semble avoir été mise que pour attirer l'attention, pour cacher aux yeux ce qui est vraiment important. Qui sait combien de passages secrets et de portes dérobées se cachent au fond de ce manoir? Seul le maître des lieux le sait...


Le fiacre s'arrêta. Eclipse, le maître des lieux, descendit le premier, puis tendit sa main pour aider son invitée à descendre. Non pas qu'il ne l'en croyait pas capable, mais elle était une femme, et une supérieure qui plus est, il fallait donc la traiter avec courtoisie.

Il l'entraîna sur le chemin de terre qui menait à son intérieur
*Home sweet home.*

Pourtant, il fit quelques difficultés pour grimper le chemin; il laissa tomber sa canne, s'arrêta pour reprendre son souffle, alla surveiller une plante, ou du moins si l'on pouvait apeller ainsi les arbres sinistres du chemin. Et tout le long de leur parcours, il prit un malin plaisir à perdre du temps... pour laisser à son invitée le plaisir d'entendre des mouvements, des cris, et parfois d'entrapercevoir une créature qui disparaissait fugitivement dans la nuit. Il fit semblant de ne pas remarquer qu'elle était un tantinet nerveuse.

*Allez-y, imprégnez vous de l'ambiance de ma demeure. Prenez-en de la graine. ous saurez qu'il ne sert à rien de venir ici en mon absence, et qu'il est inutile de repartir si je ne l'ai pas désiré. Ce terrain est mon Domaine, ma terre à moi. Vous n'êtes pas iciune reine, mais une intruse, ma chère...*

Ils arrivèrent, après un temps très long, à la porte de sa maison. Il effleura le symbole de la Reine-Lune, et la porte s'ouvrit d'elle-même.
"Je suis désolé de ces petits contretemps, mais mon corps à besoin d'action, et j'ai dû le réfréner pour ne pas vous laisser sur place. Comprenez, sij'avais couru, où seriez-vous maintenant?"
Il savoura son effet de style, puis donna son manteau à l'un des serviteurs qui l'avait accueilli.
"Cette porte ne peut s'ouvrir que si un lycant la touche. C'est une simple protection contre les curieux. Naturellement, tous mes serviteurs appartiennent à notre race, et vous pouvez leur faire une entière confiance. Je m'en porte garant... et ils savent tous ce qui les attends s'ils me déçoivent."

Le majordome ne bougea même pas un sourcil en entendant cette menace déguisée.

Il entraîna son invitée dans une grande salle de séjour. décorée avec goût, une partie du mur était remplacée par une sorte de vitre, ce qui lui donnait une vue vers le Château. Et plaçait également la totalité de son"daomine" bien en vue. encore une fois, quand il alluma la lumière, il crut apercevoir une silhouette s'enfuir. Tout alait pour le mieux.

"Ici, ma Reine, nous sommes... en sécurité."
Il avait insisté sur le dernier mot, comme pour faire que le message soit on ne peut plus clai. Puis, il reprit un ton plus léger:
"Ils nous reste encore quelques heures. Puis-je vous offrir quelque chose à boire en attendant?"


[C'est joli chez moi, non?]

_________________
GRaaaaaAAAAaRRrrrRRaAHhhhHHHHHH!
Cette nuit est ta dernière nuit...


Dernière édition par le Jeu 26 Jan - 17:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astarté
Grande Prêtresse de la Lune-Reine
avatar

Nombre de messages : 37
Localisation : ...
Date d'inscription : 27/10/2005

MessageSujet: Re: Le manoir d'Eclipse   Sam 12 Nov - 14:37

*Est-ce donc ainsi que vous souhaitez passer inaperçu ?* songea la prêtresse en descendant de la voiture qui les avait mené jusque-là.

La louve grise suivit le conseiller sur le chemin de terre, s'impatientant légèrement de ses pauses forcées pour ramasser sa canne, observer les plantes. Elle avait tout à fait conscience de la vie grouillante autour d'eux, et, loin de perdre le contrôle, elle restait plus que jamais sur ses gardes, prêtes à sortir ses deux épées courtes de leur fourreau. Ils parvinrent enfin devant la porte au symbole de la Lune-Reine, et lorsque Eclipse l'effleura, le battant s'ouvrit.

"Je suis désolé de ces petits contretemps, mais mon corps à besoin d'action, et j'ai dû le réfréner pour ne pas vous laisser sur place. Comprenez, sij'avais couru, où seriez-vous maintenant?"

"Je crois que vous me sous-estimez, Eclipse. Je ne pense pas que vous auriez vraiment eu le temps de me distancer, mais vous jugerez de cela plus tard."

Sa robe de soie blanche flottant autour d'elle et ses sandales laçant ses chevilles laissaient visiblement croire qu'elle serait empêtrée en cas d'attaque ou de course impromptue. Mais Astarté avait toujours choisi des tenues qui, bien qu'ésthétiques, révélant sa peau de porcelaine aux endroits les plus avantageux (et son décolleté en témoignait), restaient suffisamment pratiques pour pallier à toute situation. Elle serait déjà morte sans cela. Mais peut-être Eclipse l'ignorait-il... Un jour peut-être, elle lui révélerait ce qu'il en était de cette cicatrice pâle qui barrait sa clavicule gauche, et à cette pensée, un léger sourire étira ses lèvres de sang.

Elle hocha simplement la tête aux dires du Mage Noir sur le sort des serviteurs qui le décevaient. Ca ne l'étonnait, étrangement, pas le moins du monde, même si elle pensait que ce genre de châtiment était à nuancer. Après tout, il était parfois difficile de trouver de bons remplaçants...

Ils arrivèrent finalement dans le salon et Astarté jugea de la décoration avec une moue étrange. Si le décor était tout à fait harmonieux, il n'était pourtant pas à son goût, elle qui préférait visiblement les amiances plus sobres. Elle remarqua cependant la vue tout à fait appréciable pour le maître de maison. Tout comme son palais surplombant Lycanthropia donnait une vue d'ensemble des plus pratiques...

La lumière illumia la pièce et la louve grise plissa des yeux lorsqu'elle aperçut une silhouette s'éclipsant en hâte. Quiconque d'un peu négligent aurait cru avoir rêvé. Elle, elle était sûre qu'elle ne serait ici jamais seule avec Eclipse.

"Ici, ma Reine, nous sommes... en sécurité. Il nous reste encore quelques heures. Puis-je vous offrir quelque chose à boire en attendant?"

La reine hocha la tête à la proposition et s'installa nonchalamment dans un des fauteuils d'allure confortable. Si elle avait l'air décontractée, elle n'en restait pas moins sur ses gardes, consciente qu'elle était là en territoire hostile. Mais le jeu en valait la chandelle. Elle n'obtiendrait rien d'Eclipse sans l'affronter, sans lui prouver sa valeur, lui prouver qu'il avait tout à gagner à s'en faire une alliée. Et on ne s'allie pas avec les faibles.

"Qu'avez-vous donc à me proposer, mon cher Eclipse ?" lui demanda-t-elle sur un ton anodin.

Et attendant sa réponse, elle appuya son coude sur un accoudoir, posant sa tête dessus. Elle gardait l'air détaché et insouciant de ceux qui pensent ne rien avoir à craindre, mais elle savait qu'une fraction de seconde lui suffirant pour bondir à travers la pièce et sortir ses lames si cela s'avérait nécessaire.

[edit HJ : magnifique... ¬_¬ si ça t'ennuie pas, après je retourne chez moi, ça a moins l'air d'un château hanté, c'est moins impressionnant, mais qu'est-ce que c'est pratique au niveau entretien ! lol]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kenthira.free.fr/
Eclipse
Membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : Auprès de ses chéris, et le plus loin possible de vous, cloportes!
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Le manoir d'Eclipse   Mar 15 Nov - 17:19

[Tssss, ces jeunes... On investit des millions dans un décors d'Hollywood, mais ça ne les impressionne plus. Ca valait bien la peine d'hypothéquer les appartements de Valencia pour ça... ^^]
Elle avait l'air décontractée. En soi, il ne s'attendait pas à la voir hurler de terreur pour si peu, mais il aurait quand même souhaité un petit peu plus d'expression sur son visage...

*Bah! Elle joue parfaitement son rôle. C'est la base de la diplomatie que de savoir cacher ses émotions.*

Sans se laisser démettre, il s'installa dans le fauteuil situé en face de celui de la Reine. Sur son ton de amître de maison, il répondit:

"Oh, rien d'exceptionnel, je crois bien... Tout dépend de ce que vous désirez boire. Du vin, du cidre, un alcool plus fort si vous voulez. Ou peut-être en resterez-vous à de l'eau, pour ne pas amoindrir vos réflexes? Mais si vous désirez quelque chose d'autre, vous pouvez nous le demander, je me ferais un plaisir de répondre à votre demande, ma Reine."

Il claqua des doigts, et un de ses serviteur apparu sur le pas de la porte du salon. Il n'attendait qu'un mot pour aller chercher les rafraîchissements.

Eclipse sembla attendre quelques instants, qu'elle ai fait son choix, puis reprit sur le ton de la conversation:

"Vous savez, personne n'est jamais pénétré dans ma demeure sans m'en demander l'autorisation. C'est sans doute l'endroit le plus discret de la région: tout le monde en a si peur que personne ne s'en approche. Ainsi, les moutons seront bien gardés.
De même, rien de ce qui se dit ici ne peut en sortir. C'est un endroit où je reçois mes espions, et d'autres personnes qui veulent rester discrète. Si quiconque désirait me confier un quelconque secret, ou me parler d'un sujet plus houleux, il pourrait le faire ici, sans prendre aucun risque."


La phrase sonnait comme une discrète invitation du pied.
*Trop de sujets restent en suspens, ma chère. Je sens très bien que vous voudriez me poser mille questions, ou me soumettre mille problèmes. Allez-y, allongez-vous, je vous écoute...*

[Pas trop inspiré sur ce coup-là...]

_________________
GRaaaaaAAAAaRRrrrRRaAHhhhHHHHHH!
Cette nuit est ta dernière nuit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astarté
Grande Prêtresse de la Lune-Reine
avatar

Nombre de messages : 37
Localisation : ...
Date d'inscription : 27/10/2005

MessageSujet: Re: Le manoir d'Eclipse   Mar 15 Nov - 23:34

[lol, elle est au courant au moins, Valencia ? T'inquiète pour la panne d'inspi, ça arrive à tout le monde... Moi je commence juste alors pour l'instant ça va... C'est pas dit que ça dure ^^']

"Ou peut-être en resterez-vous à de l'eau, pour ne pas amoindrir vos réflexes?"

Exactement ce qu'il fallait dire pour qu'Astarté prenne autre chose, d'alcoolisé de préférence. Et comme elle appréciait suffisamment un bon verre de vin, elle n'hésita pas bien longtemps.

"Si quiconque désirait me confier un quelconque secret, ou me parler d'un sujet plus houleux, il pourrait le faire ici, sans prendre aucun risque."

*Allez-vous donc jouer longtemps la provocation à mi-mots Eclipse ?* songea-t-elle en changeant de position, étudiant chacun de ses gestes. A présent légèrement penchée en avant, dévoilant un peu plus certaines de ses formes, les coudes sur ses genoux et les doigts croisés devant son visage, elle dardait ses yeux d'acier sur le Mage Noir. Elle resta ainsi quelque temps, jetant seulement un regard furtif en direction du serviteur lorsque celui-ci parut sur le seuil. Secouant légèrement la tête, elle bascula en arrière, reprenant appui sur le dossier du fauteuil, les coudes cette fois en appui sur les accoudoirs, mais ses mains toujours croisées devant elle, et répondit d'un ton tranquille, presque maternel parfois, bien qu'elle entrât dans le vif du sujet. C'était l'heure des révélations apparemment. En tout cas c'était ce qu'il désirait à présent, et elle ne comptait pas déjà le décevoir.

- Vous ne devriez pas sous-estimer vos interlocuteurs, vénérable conseiller et représentant des lycans. Croyez-vous donc qu'une 'faible femme' aurait pu rester à la place où je me trouve jusqu'à présent sans encombre ?

Elle laissa quelques secondes de silence et reprit avant qu'il ne puisse rétorquer un mot.

- Me croyez-vous donc suffisamment stupide pour croire être en parfaite sécurité ici ? Allons mon cher Eclipse, vous savez tout aussi bien que moi que je suis ici en territoire conquis. Vous n'auriez qu'à lever le petit doigt pour que ceux qui se tapissent dans l'ombre tentent de me faire disparaître si je représentais quelque menace pour vous. Ils ne seraient pas les premiers cela dit, à tenter de m'avoir par surprise...

De sa main blanche, elle effleura la cicatrice parcourant son épaule et reprit.

- Ce doit être assez pratique cependant, d'avoir ainsi un lieu à l'abri des regards extérieurs... Vos espions vous rendent certainement des comptes sans craindre les oreilles indiscrètes car tout le monde ici est à votre service. Et puis si quelqu'un vous déçoit, personne ne saura réellement ce qu'il aura pu lui arriver... Ce genre de disparition peut être bien pratique il est vrai...

Et comme si ce qu'elle disait ne s'appliquait nullement à elle, elle poursuivit.

- Du vin, disiez-vous... Mmmh... Si vous avez quelque bonne bouteille en réserve, ma foi pourquoi pas.

Et fixant toujours les yeux sombres d'Eclipse, elle s'appuya de nouveau sur l'accoudoir, reprenant une pose désinvolte, la tête au creux de sa main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kenthira.free.fr/
Eclipse
Membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : Auprès de ses chéris, et le plus loin possible de vous, cloportes!
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Le manoir d'Eclipse   Mer 23 Nov - 15:27

Eclipse écouta le discours de la reine, puis baissa le regard, furieux.

*Elle a tout perçé à jour! La garce. Décidément, la subtilité n'est plus de ce monde. Pourquoi donc se donner tant d'efforts si on ne se cache même plus de la réalité? Triste époque...*

Lentement, pour ne pas montrer sa colère, il changea de position sur son fauteuil; alors qu'il était avant confortablement installé sur le dossier, il s'appuya d'avantage sur un accoudoir et se pencha légèrement en avant. Comme il était déjà voûté naturellement, cela lui faisait un gros dos assez particulier.
Il respira un bon coup, puis lâcha d'une voix qui résonna comme un oup defouet dans la pièce:

"Bien joué, Reine Astarté. Cartes sur table, donc."

Il claqua des doigts, et le serviteur resté sur le pas de la porte, partit en direction de la cuisine. De longues minutes s'écoulèrent ainsi, chacun face à l'autre, sans échanger un seul mot, mais sans baisser le regard non plus. Puis, le serviteur réapparu à nouveau, portant avec lui un plateau sur lequel trainait une boutielle légèrement poussiéreuse et deux verres. Il posa le tout sur la table, puis servit un fond de verre à Astarté pour qu'elle puisse goûter.

"C'est un cru spécial. Nous espérons que vous l'apprécierez." dit-il à mi-voix en lui tendant le verre.

Puis Eclipse reprit la parole.

"Je vois que vous avez décidé de jouer franc-jeu. C'est tout à votre honneur. Mais cela comporte certains risques, même si vous n'êtes pas une faible femme, comme vous le dites si bien... Le franc-jeu exige que l'on puisse accepter la vérité, quelle qu'elle soit.

Alors, commençons, si vous le voulez bien. Oui, vous êtes ici en terrain conquis, oui, je pourrais très bien vous faire beaucoup de mal si je les désirait. Mais nous savons, vous comme moi, que je n'aurais aucun intérêt à le faire. Tuer un dirigeant de tout un peuple nécessite plus de subtilité que de l'attirer dans sa maison et de le jeter aux poubelles après. Sur ce point, vous n'avez rien à craindre.

Concernant le reste, vous avez raison, cet endroit est bien pratique. Mais pensez bien que j'ai dû souffrir pour le rendre ainsi. Si vous, vous ne vous y sentez pas en sécurité, sachez que c'est mon cas. A vous de voir si vous aimez être sur le qui-vive en permanence. Moi, j'y ai renoncé, cela émousse les réflexes...

Pour finir, et pour être direct: je sens que vous avez plus d'une question sur le coeur. Vous n'êtes pas venu ici innocemment, en dehors de la jolie petite tuerie que je vous ai proposé. Je sais très bien que vous me désapprouvez, et sans doute sur plus d'un tableau; sinon, vous ne m'auriez pas convoqué au Palais hier. Alors, si vous voulez des réponses franches et directes, c'est ici et maintenant. Car je doute que nous ne nous revoyons à toutes les pleines lunes pour libérer nos pulsions, n'est-ce pas?"


*La pleine lune me rend nerveuse... Plus qu'une heure ou deux, courage, et pourra libérer ce sang qui bouillonne dans tes veines...Mais pas ici! pas maintenant! ce que tu as devant toi, c'est une reine, bon dieu, et en tant que telle, tu ne dois pas la tuer, Salem! Ce serait le dérapage de trop...*

Salem... s'il réutilisait son nom d'origine, c'est qu'il devait être dans un état second.



[Non, je n'ai pas prévenu Valencia. Mais les huissiers, eux, risquent bien de le faire! ^^]

_________________
GRaaaaaAAAAaRRrrrRRaAHhhhHHHHHH!
Cette nuit est ta dernière nuit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astarté
Grande Prêtresse de la Lune-Reine
avatar

Nombre de messages : 37
Localisation : ...
Date d'inscription : 27/10/2005

MessageSujet: Re: Le manoir d'Eclipse   Jeu 24 Nov - 0:21

"Bien joué, Reine Astarté. Cartes sur table, donc."

La Louve Grise étudia minutieusement les réactions du Mage Noir. Soit il contenait sa colère, soit les remarques qu'elles venaient de lui faire le laissaient de marbre. Mais au vu de son discours, et bien qu'il ne se trahît pas par ses gestes, elle opta mentalement plutôt pour la première solution. Après avoir signifié à son serviteur de se retirer, Eclipse resta plusieurs minutes à la fixer, sans mot dire, sans faire un geste et elle resta de même de marbre. Le serviteur reparut et vint servir un fond de verre à Astarté afin qu'elle y goûtât. Elle fit tourner quelques instants le liquide en écoutant son conseiller parler.

"Vous n'avez rien à craindre."

Astarté plongea son regard d'acier dans les prunelles du loup noir et un léger sourire étira ses lèvres.

*Bien... Je vois... Soit je lui démontre ma confiance, et je bois, soit je reste trop méfiante et je serai venue pour rien...*

Le choix était déjà fait dans son esprit, et, sans quitter le mage noir du regard, prête à puiser dans l'énergie vitale de ce(ux) qui l'entourai(en)t en cas de besoin, elle huma le bouquet qui s'en dégageait puis laissa le vin glisser dans sa bouche, le goûta un instant avant d'avaler la larme que contenait précédemment son verre. "Cru spécial" avait dit le serviteur, et bouteille manifestement d'âge honorable... Le corps suivait le bouquet, et la brève description donnée... Parfait pour masquer un poison au goût pas trop prononcé.

Elle hocha la tête vers le serviteur et lui tendit son verre, afiin qu'il le remplît de nouveau. A l'affût de la moindre faiblesse trahissant la marque d'une substance nocive, elle resta cependant suffisamment concentrée sur les mots de son interlocuteur.

"Je sais très bien que vous me désapprouvez, et sans doute sur plus d'un tableau; sinon, vous ne m'auriez pas convoqué au Palais hier."

La prêtresse reposa son verre rempli contre l'accoudoir, le tenant toujours par le pied, et continua de fixer le sorcier.

- Je désapprouve votre réponse à la gazette, Eclipse, car je ne pense pas que ç'eût été la meilleure solution afin de faire taire les ragots. Cela étant, les choses sont telles qu'elles sont, je voulais simplement avoir votre point de vue, et le sujet me semble clos à présent. Cet événement a été le déclencheur pour que je vous fasse mander hier, mais en effet, ce n'était pas la seule chose qui m'intéressait.

Elle étudiait toujours son interlocuteur du regard, les sens en éveil concernant d'éventuels effets du vin, et reprit toujours calmement.

- Vous êtes quelqu'un d'influent, et nous ne nous connaissons que trop peu. Je ne sais quelles étaient vos rapports avec mon prédécesseur, mais puisqu'il est tant de jouer cartes sur table pour reprendre vos propres mots, voilà le but initial de ma convocation : je désirais vous rencontrer afin d'évaluer par moi-même qui était le Grand Eclipse. On raconte que vous seriez prêt à tuer pour garder votre poste et briguez la place de Roi Noir, et je n'en doute absolument pas. Votre ambition transpire de votre personne, mais ce n'est pas moi qui vous en blamerai. Pour ma part, il est quelques petites choses que je souhaite mettre au point. Que les choses soient bien claires : Ce qui m'importe le plus actuellement, c'est la nation lycane. Les autres races ne m'intéressent guère, mais je ne laisserai personne prendre le pas sur mon peuple. Dans la situation actuelle, nous avons deux options : êtres ennemis de peur que l'autre ne nous vole la place, ou au contraire nous allier pour amener notre peuple à la place qui mérite et évincer les autres prétendants au trône.

Et puis elle repensa à la fin de la tirade d'Eclipse : "Car je doute que nous ne nous revoyons à toutes les pleines lunes pour libérer nos pulsions, n'est-ce pas?", et elle ne put s'empêcher d'y sourire.

- Quant à renouveler nos soirées de pleine lune, je dirai que cela dépendra de votre décision mon cher...


Dernière édition par le Mer 25 Jan - 22:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kenthira.free.fr/
Eclipse
Membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : Auprès de ses chéris, et le plus loin possible de vous, cloportes!
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Le manoir d'Eclipse   Mer 25 Jan - 12:54

Le seigneur Eclipse écoutait la reine avec attention. Visiblement, elle supportait bien mieux que lui les effets excitants de la pleine lune. Cela le mettait en position de faiblesse, et il détestait ça.

Dans la situation actuelle, nous avons deux options : êtres ennemis de peur que l'autre ne nous vole la place, ou au contraire nous allier pour amener notre peuple à la place qui mérite et évincer les autres prétendants au trône.

Cette phrase tiqua à ses oreilles comme une sorte d'ultimatum. la reine lui donnait le choix d'être pour ou contre elle. Et sa réaction fut celle qu'il prenait toujours dans ce genre de situations... ni l'un, ni l'autre.

"Ma Reine, j'ai appris très jeune que les vrais amis sont aussi rares et précieux que les diamants. Je dois même vous dire que je ne crois pas en avoir beaucoup. Par contre, des personnes de confiance, on peut en trouver plus facilement. Tous les serviteurs de cette maison sont des gens de confiance."

A ces mots, le serviteur s'approcha, et lui servit un verre de vin capiteux auquel il ne toucha pas tout de suite.

"Nous ne pouvons décemment pas être ennemis, nos positions ne nous le permettent pas. Les ennemis en politique sont des choses fréquentes, je peux vous le garantir, je l'ai vu bien assez souvent au Conseil... Mais je suis d'accord avec vous sur ce point: notre nation ne peut se permettre d'être dirigée par des personnes incapables de s'entendre. C'est ce qui a déjà causé la perte de l'Enfer depuis la fin du Roi noir. Aussi..."

Il se leva alors, s'appuyant fortement sur sa canne, et fit quelques pas en direction de la Reine. Quand il fut a moins d'un mètre d'elle, la dominant légèrement de par sa taille, il s'agenouilla devant elle respectueusement.

"... Aussi, ma Reine, considérons-nous non pas comme des ennemis, peut-être pas comme des amis, mais du moins comme des personnes marchant dans la même direction."

C'était une chose tout à fait inhabituelle pour lui, de se prosterner devant quelqu'un d'autre. C'était marquer une faiblesse, une soumission. mais ici...

*Ici, c'est moi qui suis l'esclave et elle le maître. Ne te fais aucun illusion, mon petit, cela ne durera pas... mais autant qu'elle le croie.*

Il se releva alors, et partit se réinstaller dans son fauteuil. Il attrapa le verre de vin que lui tendait son majordome, le renifla avec délicatesse, puis le but avec plaisir. Alors que les arômes lui tournaient la tête, une pensée lui retraversa l'esprit. la mémoire peut parfois jouer des tours...

"Oh, je pense à quelque chose... J'avais autrefois convié le seigneur Oni à se joindre à une de mes parties de hasse. Jusqu'ici, il n'avait pas accédé à ma demande, mais je me demande s'il viendra nous rejoindre ce soir. Il connaît ma maison, aussi, attendons autant que possible.
Par contre, j'ignore si nous pourrons renouveler cela par la suite. Un loup-garou non-identifié faisant un massacre le jour de la pleine lune, c'est banal; mais trois loups-garous puissants, dont au moins un d'entre eux est facilement identifiable, et étant tous les trois les dirigeants d'un peuple entier, ça va peut-être causer des soucis..."


Il reprit une gorgée de vin et souria à pleine dents.

"Qu'importe les conséquences, ce soir, nous nous amusons."

_________________
GRaaaaaAAAAaRRrrrRRaAHhhhHHHHHH!
Cette nuit est ta dernière nuit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oni la Danse Sanglante
Grand Guerrier Loup
avatar

Nombre de messages : 19
Localisation : Ne regarde pas derrière toi...
Date d'inscription : 31/12/2005

MessageSujet: Re: Le manoir d'Eclipse   Mer 25 Jan - 17:29

Oni s'était mis en route depuis quelque temps déjà, il avait oublié à quel point le château du seigneur Eclipse était loin.
Mais cela importait peu, Oni avait besoin de se défouler, cette histoire avec les Orques commençai à l'énerver alors depuis le temps qu'Eclipse avait proposé à Oni une chasse, ce soir serai la bienvenue.

Lorsqu'il arriva au manoir d'Eclipse, il fut accueilli par un des serviteurs qui le conduisit à la salle où se trouvait Eclipse.
Lorsqu'Oni arriva à proximité de la salle, il put entendre les échos d'une conversation. Oni put reconnaitre les voies du seigneur Eclipse mais également de la reine Astarté, dès lors Oni préféra ne pas préter plus attention à leur coversation.... Si Astarté était ici pour la même raison que lui, cela promettrai une nuit mouvementé.
Oni suivit le serviteur dans la salle....

"Seigneur Eclipse.... Reine Astarté.... J'espère que ma présence ici n'est pas pour vous déranger, je viens, comme vous devez vous en douter, répondre à votre invitation seigneur Eclipse...."

_________________
"Choisi par l'histoire,
Un homme devint un guerrier.
Entré dans l'histoire,
Un guerrier devint un héros."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astarté
Grande Prêtresse de la Lune-Reine
avatar

Nombre de messages : 37
Localisation : ...
Date d'inscription : 27/10/2005

MessageSujet: Re: Le manoir d'Eclipse   Mer 25 Jan - 22:14

La louve grise hocha la tête aux propos de son conseiller, faisant tourner le vin dans son verre avec une négligence qui n'était qu'apparente. Oui, les vrais amis étaient rares, elle-même ne pouvait qualifier ainsi que son prédecesseur... Et oui encore, les ennemis en politiques étaient chose fréquente. Un nouveau hochement de tête accueillit l'acquiescement d'Eclipse concernant la direction de la nation lycane.

Elle leva cependant un sourcil lorsqu'il s'agenouilla devant elle. Devait-elle prendre cela comme une marque de confiance ? Le conseiller venait d'accéder à un semblant de collaboration, mais elle renonçait à voir dans cet acte une réelle soumission. Qu'importait pour l'heure. Ils seraient alliés, au moins un temps, et c'est tout ce qu'elle attendait pour le moment.

Puis Eclipse regagna sa place, but à son tour une gorgée de vin, et annonça l'arrivée d'Oni, le grand guerrier. Astarté sourit légèrement à la dernière remarque du conseiller.

- Oui... Amusons-nous...

*Qui sait combien de temps cela durera...*

Le guerrier ne tarda d'ailleurs pas à faire son entrée, assez bourrue en somme, bien qu'il tentât d'y mettre les formes. Astarté le salua d'un signe de tête, et attendit que le maître de maison décide de la suite des événements. Après tout, on était chez lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kenthira.free.fr/
Eclipse
Membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : Auprès de ses chéris, et le plus loin possible de vous, cloportes!
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Le manoir d'Eclipse   Jeu 26 Jan - 10:15

Le hasard faisait très bien les choses: il avait à peine eu le temps d'annoncer qu'Oni alait peut-être se joindre à eux que ce dernier arrivait dans son salon. Une surprise heureuse, car Oni allait permettre de créer un très grand massacre. Le plaisir qui l'attendait le fit frissonner.

"Seigneur Oni! Quand on parle du loup..." Il se mit à rire de cette expression particulièrement bien adaptée à la situation, puis se reprit. "Nous étions justement en train de parler de votre éventuelle présence à notre partie de chasse, et voilà que vous vous présentez à nous en parlant de ce sujet! C'est une excellente nouvelle. Notre reine se joindra également à nous cette nuit. Cela promet une beau spectacle..."

Il se redressa autant qu'il le pouvait sur son siège, mais, comme à son habitude, il se retrouva bientôt penché en avant.

"Peut-être désireriez-vous un verre pendant que je vous explique notre organisation? Installez-vous, je vous prie...

Bien, voici comment nous allons procéder. Je n'ai pas construit ce manoir au hasard: il existe, non loin d'ici, une sorte de puit de lumière. C'est une sorte de trouée dans le plafond, qui, de manière étrange, arrive à refléter la lumière de la lune jusqu'en Enfer. C'est une propriété privée, sur un terrain que je possède... Autant dire que peu de gens connaissent ce puit.
De là, nous avoins un accès rapide à plusieurs quartiers de la ville: les bas-quartiers, le marché, la haute ville, et même, en marchant un peu, les portes Nord et Ouest. Cela nous donne un très grand choix dans le lieu de notre... petit jeu. Je vous laisse le choix, mais je recommanderais personnellement le marché: il y a encore du monde à cette heure-ci...

La pleine lune sera levée dans environ trois quart d'heure, et il ne faut qu'une dizaine deminute pour se rendre au puit. Nous allons donc bientôt pouvoir partir..."


Son majordome entra alors dans la pièce, et dans un glissement feutré, vint lui murmurer quelques mots à l'oreille.

*Mes chéris... Vous faites encore des siennes?*

"Je suis désolé de vous abandonner ainsi, mais une petite affaire urgente m'attend à l'étage. Je serais de retour dans quelques minutes. N'hésitez pas à finir la bouteille de vin."

Puis, de son pas qui n'était plus du tout boiteux, il sortit de la pièce et monta par le grand escalier à l'étage...

_________________
GRaaaaaAAAAaRRrrrRRaAHhhhHHHHHH!
Cette nuit est ta dernière nuit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oni la Danse Sanglante
Grand Guerrier Loup
avatar

Nombre de messages : 19
Localisation : Ne regarde pas derrière toi...
Date d'inscription : 31/12/2005

MessageSujet: Re: Le manoir d'Eclipse   Jeu 26 Jan - 17:17

Oni prit le verre que lui tendait Eclipse, s'installat dans le fauteuil le plus proche et écoutat le plan d'organisation de son hôte.
Oni fut tout particulièrement interressé par le puit de lumière, voila une chose bonne à savoir, peut-être que ce manoir recellait de bien d'autres surprises comme celle-ci mais Oni ne le saurait sans doute jamais car il aurait du fouiller le château du seigneur Eclipse pour satisfaire sa curiosité, chose impensable....

Lorsqu'Eclipse finit d'exposer le plan de la soirée, Oni acquiessat d'un hochement de tête, que ce soit le marché ou ailleur, cela lui importait peu....
Mais quand Eclipse se retira, Oni aurait préférait ne pas rester seul avec Astarté, certes elle était sa reine mais elle demeurait une politicienne, et Oni n'avait que peu de sympatie pour la majorité d'entre eux. Préférant agir dans l'ombre contrairement au code d'honneur du guerrier....
Il continua à boire son verre sans dire un mot, de toute façon entretenir la conversation n'était pas son point fort....

_________________
"Choisi par l'histoire,
Un homme devint un guerrier.
Entré dans l'histoire,
Un guerrier devint un héros."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Destinée
Plume Ancestrale
avatar

Nombre de messages : 198
Localisation : Nulle part... A moins que ce soit partout? Qui sait...
Date d'inscription : 24/05/2005

MessageSujet: Re: Le manoir d'Eclipse   Ven 27 Jan - 23:30

Vous venez à peine de monter à l'étage, dans la salle de vos trésors, qu'une petite créature de la taille d'un chien vous fonce dessus... L'aîné, celui-là il a pas perdu la mauvaise habitude de vous mordiller les bouts des vêtements... Mais est-ce que ça a vraiment de l'importance? Toute façon la pleine lune va inévitablement l'abîmer.
Au fond le deuxième lève légèrement la tête pour voir ce qui se passe, puis retombe molement en grognant un peu. Il est fatigué le pauvre petit!
Plus au fond il reste encore et toujours leur frère qui n'est toujours pas né, pourtant il est vivant, et on peut l'entendre si l'on tend l'oreille, et il continue à dégager une certaine chaleur. Mais voilà, il ne semble pas vouloir sortir, sans que l'on puisse l'expliquer.
Soudain, stupéfait, vous apercevez une tache blanchâtre devant l'oeuf, un parchemin soigneusement enroulé en fait... Qui a bien pu le déposer là?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fictionpress.com/~scalla
Eclipse
Membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : Auprès de ses chéris, et le plus loin possible de vous, cloportes!
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Le manoir d'Eclipse   Lun 30 Jan - 12:58

La joie qui transparaissait sur le visage d'Eclipse fut très vite replacée par une expression incrédule, puis de colère.

*Qui a pu poser ça là? Personne n'a accès à cette pièce, sauf moi et...*

La pensée lui traversa l'esprit, et il appella alors un de ses serviteurs.
"Damin! Viens ici immédiatement!"

Damin était un jeune garou, le fils d'un des lycants qu'il avait connu dans son jeune temps, à l'ambassade de ses parents. Il en avait fait un serviteur dévoué, et c'était souvent celui qu'il récompensait le plus. Il était le seul à avoir accès à l'étage avec le majordome, et ne quittait presque pas cet étage-là, du reste. Il était parfaitement au courant pour les chéris, et les nourrissait quand le seigneur n'était pas à demeure.

Le plus grand de ses chéris continuait à le taquiner, et tentait maintenant de manger ses manches. Eclipse se mit à rire.

"Hééé, lâche ça, toi! Que vont dire mes invités si j'arrivais dans une tenue débraillée? Aaaah, arrête je te dis! Ha ha ha..."

Damin entra alors dans la salle, et Eclipse reprit instantanément son sérieux.

"Vous m'avez demandé, maître?
- Damin, quelqu'un est entré dans cette salle durant mon absence? Je viens de trouver un rouleau de parchemin juste devant l'oeuf. Je ne suis absent que depuis deux jours, et tout fout déjà le camp! Alors, qui?"

Son sang bouillonnant à l'approche du moment où il pourrait libérer sa rage, il déserra le rouleau et l'ouvrit si vite qu'il en déchira même un coin.

*Damin a intérêt à avoir une bonne explication*, pensa-t-il en commençant la lecture...

_________________
GRaaaaaAAAAaRRrrrRRaAHhhhHHHHHH!
Cette nuit est ta dernière nuit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Destinée
Plume Ancestrale
avatar

Nombre de messages : 198
Localisation : Nulle part... A moins que ce soit partout? Qui sait...
Date d'inscription : 24/05/2005

MessageSujet: Re: Le manoir d'Eclipse   Lun 30 Jan - 19:53

Le jeune loup déglutit difficilement, puis essaie lamentablement de baffouiller des excuses:

"Je... je suis désolé, elle était très rapide, elle est apparue en un coup de vent et le temps que je lui demande ce qu'elle faisait ici elle... elle était déjà auprès des dragonneaux... Je, je sais pas qui c'est, elle a juste déposé sa missive en disant que c'était pour vous, et, et que j'avais pas intérêt à l'ouvrir à votre place..."

Explication tout simplement inutile tout compte fait: dés la première ligne vous reconnaissez la petite écriture penchée de la Sorcière... Comment elle a pu arriver ici? L'un de ses secrets certainement...

Citation :
Pauvre idiot!
Tu ne te rends pas compte dans quel pétrin tu t'es fourré, si jamais ils remontent ta trace ni ta magie ni ta place ne pourra te sauver... Il y a des choses que tu ignore, et que je ne peux te raconter dans une lettre, mais saches simplement que la chose dont tu as hérité est certainement la bombe la plus dangereuse que le monde n'ait jamais connu. Beaucoup de choses dépendent d'elle...
Viens me voir à ma cabane dés que possible, j'ai certaine chose à vous dire... Au fait, si tu la vois dis-lui que le gamin est en sûreté chez son oncle.
Ira.

Eh bien, voilà une missive bien énigmatique... Mais qu'a-t-elle donc derrière la tête, cette folle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fictionpress.com/~scalla
Eclipse
Membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : Auprès de ses chéris, et le plus loin possible de vous, cloportes!
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Le manoir d'Eclipse   Mar 31 Jan - 13:31

Une sueur froide coula sur le dos suchauffé par la rage d'Eclipse. La Sorcière...

*Putain, la Sorcière! Qu'est-ce qu'elle me veut, celle là? Il fallait évidemment que ça tombe pile maintenant!*

Après avoir terminé la lettre, il respira profondément plusieurs fois, et se mit à penser profondément au sesn caché de cette lettre...

*Ils? mais qui ça, ils? Si elle pouvait être précise au moins... Ce dont j'ai hérité, à part mon sang de lycant, il n'y a que mes chéris; le reste, je l'ai obtenu à la force de mes bras. Alors quoi, on voudrait me les reprendre? Ca, jamais! Et pourquoi une bombe?... Je sais qu'il y a une femelle reproductrice dedans, mais ça n'a rien d'exceptionnel, ce n'est pas ça qui va changer le monde.
Et puis, qui je devrais voir? La dragonne? Elle ne quittera jamais la porte où elle habite, sinon, elle serait déjà venue les chercher depuis le temps. Et son oncle... Et de qui elle parle en fait? Foutue mystificatrice, je n'y comprends rien!*


Une fois cet effort mental fait, il se redressa. Les picotements de son corps lui disaient que la lune était très proche... Il jeta le papier entre les mains de Damin et lui lança:

"Tu as de la chance que je sois pressé. Tu n'aura rien cette fois, mais si un évènement pareil devait se reproduire, tu viens me prévenir dès que je rentre, compris? Pas besoin d'avoir des mauvaises nouvelles à retardement!"

Il fit quelques pas vers la porte, sans même s'aider de sa canne, puis se reourna à nouveau.

"Vous resterez tous ici, cette nuit, pour vérifier que personne n'entre. Vous attendrez le mois prochain pour vous défouler. Et si malgré tout, celle qui a remis cette lettre ici reviens... Dis-lui que je passerais la voir quand la Reine se sera couchée."

*Chacun son tour de jouer les énigmes, ma belle, même si celle-là n'est pas trop compliquée.*

Son moment d'intimité avec ses chéris brisé, il quitta la salle et redescendit au rez-de-chaussée.

***

Arrivé dans le salon, il retrouva ses deux convives, assis, dans un silence de mort. Visiblement, ils ne devaient pas s'aimer des tonnes.

"Mes chers amis, il est temps pour nous de nous mettre en route, si nous ne voulons pas rater les premiers rayons. Ce sont les plus exquis d'entre tous. Et après celà, nous nous amuserons un peu... Sur le marché, par exemple, il y a là-bas suffisamment de cloportes pour nous distraire!"


Le temps était venu pour un peu d'action...


[Vous me dites si vous êtes prêts, ou si vous voulez parler d'autre chose, je crérais le sujet dans le marché.]

_________________
GRaaaaaAAAAaRRrrrRRaAHhhhHHHHHH!
Cette nuit est ta dernière nuit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astarté
Grande Prêtresse de la Lune-Reine
avatar

Nombre de messages : 37
Localisation : ...
Date d'inscription : 27/10/2005

MessageSujet: Re: Le manoir d'Eclipse   Sam 11 Fév - 22:06

Astarté sirotait son verre, observant le grand guerrier. Mal à l'aise en sa présence, à l'évidence, il se retranchait derrière son verre... Elle-même faisait, de temps à autre, tourner le liquide dans le sien, son pied droit remuant par moment, en attendant le retour de leur hôte. Si elle semblait parfaitement sereine, la Lune avait tout de même ses effets sur elle, et ces mouvements de pied ou le jeu qu'elle faisait de son verre de vin en étaient les stigmates.

Finalement, Eclipse redescendit. Il ne comptait manifestement pas révéler l'objet de sa courte absence, mais cela restait curieux. Encore un élément dont il faudrait se méfier... Cependant la louve grise n'était pas sotte au point de le piquer au vif à ce sujet, elle avait déjà lancé suffisamment d'huile sur le feu auparavant. Pour un résultat somme toute convenable...

Il était temps de partir. En y regardant de près, on aurait pu voir sur sa peau pâle les poils se dresser. L'heure était presque venue, où ils laisseraient libre cours à leurs instincts.

[Je te suis Eclipse ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kenthira.free.fr/
Oni la Danse Sanglante
Grand Guerrier Loup
avatar

Nombre de messages : 19
Localisation : Ne regarde pas derrière toi...
Date d'inscription : 31/12/2005

MessageSujet: Re: Le manoir d'Eclipse   Mar 14 Fév - 15:44

Oni saluat avec un soupir de soulagement le retour d'Eclipse, il n'aimait vraiment pas rester seul en compagnie d'un bureaucrate, au moins Astarté n'avait pas essayé d'engagée la conversation, au plus grand soulagement d'Oni.

[Je te suis ..... Désolé pour le retard....
Je suis... désolée mais il te manque des lignes Razz ]

_________________
"Choisi par l'histoire,
Un homme devint un guerrier.
Entré dans l'histoire,
Un guerrier devint un héros."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le manoir d'Eclipse   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le manoir d'Eclipse
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De Inferis :: Lucinia, Capitale des Enfers :: Habitations-
Sauter vers: