A la mort du Roi Noir, l'anarchie s'installe... Pourrez-vous seulement l'arrêter?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Shael Kisam

Aller en bas 
AuteurMessage
Shael Kisam
Membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 299
Localisation : Au Damné Boiteux, à siroter un alcool fort incognito
Date d'inscription : 24/05/2005

MessageSujet: Shael Kisam   Dim 5 Juin - 13:54

Nom: Kisam
Prénom: Shad'Elbereth
Surnom: Shael Kisam
Âge: 24 ans

Race: Humaine
Classe: Assassin
Rang: Membre du Conseil

Description physique: Shael n'est pas le genre de femmes à porter des vêtements encombrants pour une simple question d'esthétique, et si elle se permet parfois la folie de se faire d'étranges coiffures, c'est la plupart du temps pour cacher une ou deux armes mortelles parmi ses broches... Elle privilégie souvent l'aspect pratique, et a banni les robes de sa penderie.
Description psychologique: Shael aime entretenir le mystère autour d'elle, on estime qu'elle est à l'origine des 3/4 des rumeurs à son sujet, et ce ne sont pas que des louanges... Il y a tant et tant de versions de sa vie avant d'être devenue Conseillère du Roi Noir que les gens se contentent simplement de savoir qu'elle est importante, une sage décision, somme toute. La seule chose que personne n'oserait contredire, c'est son total dévouement à la cause du Roi Noir, auquel elle porte le plus grand des respect.

Histoire: Tant et tant d'histoire au sujet de Shael Kisam circulent, s'affrontent, se contredisent ou se complètent. Mais la plus incroyable reste la vrai, celle que personne, sinon peut-être elle, ne connaît...
Son histoire commence comme beaucoup d'autres, par une nuit d'amour, ou plutôt un amour d'un soir devrait-on dire.
Le père, personne n'a jamais su qui c'était, un passant sûrement, un de ceux qui séduisent puis partent, sans demander autre chose qu'une compagnie agréable.
La mère était jeune et insouciante, une fille de ferme qui n'avait jamais rien fait de mieux dans la vie que soigner une chèvre malade ou traire une vache... Et elle se retrouvait avec un enfant en son sein!
Elle ne pouvait en parler à ses parents - elle n'aurait récolté que coup pour s'être ainsi laissé emportée dans les bras d'un étranger - et tenter de s'en débarrasser la rendrait stérile à jamais.
C'est pour cela qu'elle s'enfuit vers la ville, avec l'espoir de retrouver son éphèbe d'un soir qui avait fait d'elle une femme...
Mais la vie là-bas était dur pour celui qui n'avait jamais vécu qu'à la campagne, et si le travail dans les champs lui avait donné une bonne stature, elle était rarement suffisante pour affronter les voyous qui lui extorquaient le peu qu'elle arrivait à gagner en arrachant quelques malheureuses notes d'une grossière flûte à bec qu'elle avait fait elle-même, du temps où elle vivait encore au milieu des champs...
Les mois passaient, et son ventre grossissait. Mais la maladie n'épargnait personne en ces temps d'épidémie, et encore moins les plus pauvres...
La jeune fermière se mourrait, et les médecins ne lui donnait plus que quelques jours à vivre. Mais une étrange force semblait la maintenir dans cet état d'éternel agonie, elle tenu deux mois, les deux mois nécessaire pour mettre au monde un enfant viable... Avant de s'éteindre, à la seconde même après avoir accouché.
La Sage-femme qui s'en était occupée n'en revenait pas: alors qu'elle s'attendait à voir un mort-né ou - pire! - un handicapé, elle vit sortir du ventre de la mère un enfant sain, une petite fille toute hurlante comme tout nouveau-né.
On pensait que la maladie était cachée, qu'elle l'emporterait à jamais dans quelques jours, c'est un peu pour ça que les médecins ne prirent pas la peine de lui donner de nom.
Mais cela n'arriva pas, la petite était une miraculée, oeuvre de Dieu... A moins que ce soit le Diable?
Le doute ne resta plus quand, quelques jours plus tard, s'inscrire des runes sur son bras gauche, comme des taches de naissances...
Les hommes de Dieu furent comme foudroyés, ce qu'ils avaient pris pour l'Enfant du Miracle n'était qu'un jouet du Malin qu'il fallait "purifier" au plus vite. Cette mission fut confiée à un jeune initié peu convaincu, un enfant de païens qui ne s'était converti que pour éviter le Feu à lui et sa famille.
En voyant cet enfant qu'on lui ordonnait de tuer, l'homme eut un élan de compassion pour cette petite fille qui n'avait rien fait de mal, et au lieu de la conduire dans la forêt pour l'égorger, il la donna à sa soeur, mariée depuis peu et dont le premier enfant était mort quelques jours plus tôt.
Ainsi la petite grandit, et on lui donne le nom des runes inscrites sur son bras: Shad'Elbereth, ou Shael la plupart du temps. Kisam était le nom de ses parents adoptifs...
Mais Shael restait étrange aux yeux de beaucoup, et nombreux se demandaient comment elle faisait pour ne jamais tomber malade, même quand des insidieux versaient dans son bol de soupe quelques extraits de champignons dangereux...
Et puis il arrivait souvent quand il faisait un peu sombre, sans qu'on ne comprenne pourquoi, qu'elle disparaisse de la vue de tous le temps d'un battement de cil, puis réapparaisse en un deuxième, à exactement la même place.
D'étranges rumeurs circulaient sur elle, et Shael, alors âgée de 10 ans, fut contrainte de fuir pour éviter le sort réservé aux Sorcières...
C'est lors de sa fuite qu'elle tomba sur des hommes peu recommandables, des Démons au sens le plus strict du terme, des serviteurs du Roi Noir partis à la Surface à la recherche d'esclaves à revendre au Marché de Lucinia.
La gamine était en belle condition physique, et déjà à cet âge avait un minois très prometteur. Elle revint à un Maître Assassin de la Haute Socièté de Lucinia, un Semi-Drow qui jouait déjà avec la mort quand l'arrière grand-mère de Shael tétait encore le sein. Il l'avait achetée sur un coup de tête, parce qu'elle ferait joli dans sa demeure, comme l'avait prise comme un tableau pour décorer sa cuisine quand il y aurait de la vaisselle à faire, ni plus ni moins.
Néanmoins, Shael se surprit souvent à admirer la collection d'objets coupants de son Maître, elle en prit même quelques-uns des plus communs pour s'entraîner comme le faisait l'Assassin, toujours en cachette bien sur...
Pendant plus de deux ans, elle se perfectionna, apprit seule à lancer les couteaux ou à les enduire de poisons pour mieux exterminer la vermine.
Mais un jour, le Semi-Drow sembla se souvenir de la petite qu'il avait acquise un jour de Marché, et se surprit de la voir grandie, et surtout terriblement attirante...
Il tenta de la violer - après n'était-ce pas sa propriété? - mais il se montra négligeant envers les mesures de protections que se doivent d'appliquer les Assassins, et ne vit que trop tard la vieille dague que Shael avait caché sous sa robe...
Entendant un hurlement d'agonie, les autres serviteurs accoururent, pour voir la jeune fille aux vêtements arrachés, tenant toujours, toute tremblante qu'elle était, la dague enfoncée dans la gorge de son Maître...
Les représentants de la Guilde des Assassins vinrent presque immédiatement, ils connaissaient le Semi-Drow, ou du moins assez pour savoir qu'il faut être très bon pour le tuer, et voulaient absolument interroger cette servante. Ils ne furent d'ailleurs pas déçu en entendant comment elle avait réussi, grâce à finalement très peu d'observations et un peu d'entraînement, à atteindre un très bon niveau.
Elle fut confiée à un Mentor qui affina sa formation et développa son Don à l'état latent de "disparaître dans les ombres"...
En quelques années, elle devint un Maître Assassin réputé, le Maître Assassin personnel du Roi Noir, en fait. Et quand le Conseiller Humain mourut, le Maître des Enfers en surpris plus d'un en la nommant à ce poste qu'elle tient toujours à ce jour...
Maintenant que son nom est murmuré et craint de tous, Shael a une peur bleue qu'on aille fouiller dans son passé, que quelqu'un découvre qu'elle avait commencé comme esclave,... C'est pour cette raison qu'elle lance elle-même tant de rumeurs, pour que personne n'aille plus loin...

Pouvoirs: Contrairement à ce que dit la rumeur populaire, Shael n'a qu'un seul et unique pouvoir: celui de "disparaître dans les ombres". En clair, elle est capable de rester parfaitement invisible quand il fait un peu sombre...
Signes particuliers: Shael porte un gant sur son bras gauche pour camoufler la tache de naissance. Encore une trace compromettante de son passé...

_________________
Shad'Elbereth Kisam, Assassin renommée (Admin) et Représentante des Humains au Conseil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://de-inferis.forumactif.com/
 
Shael Kisam
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De Inferis :: Avant de jouer... :: Registre-
Sauter vers: